Sports

Eliminatoires mondial 2018: la Libye accueillera la Tunisie en Algérie

La nouvelle a été rendue publique, hier mardi 11 octobre 2016, par la Fédération internationale de football association -FIFA. Sur proposition de la Fédération libyenne de football, l’organe faitier du ballon rond mondial a entériné la volonté de cette dernière de délocaliser la rencontre face à la Tunisie, comptant pour la deuxième journée des éliminatoires du Mondial 2018 du groupe A dans lequel évolue aussi la RD-Congo. Le match se jouera au stade Ahmed Zabana d’Oran en Algérie.
La situation politico-sécuritaire empêche, depuis un moment, les Chevaliers de la méditerranée de la Libye d’accueillir ses adversaires sur leur propre sol. Ils avaient pris l’habitude de livrer leurs matchs à domicile en Tunisie ou en Egypte.
Tombé dans un même groupe que la Tunisie pour le compte des éliminatoires de la Coupe du monde 2018, la Fédération libyenne a initialement opté pour l’Egypte mais consécutivement à la décision des autorités égyptiennes interdisant aux supporters libyens de participer à la rencontre, elle a pris contact avec les dirigeants algériens. Après discussions, les deux parties sont tombées d’accord pour la tenue de la rencontre Libye vs Tunisie, comptant pour la deuxième journée des éliminatoires du Mondial 2018, au stade Ahmed Zabana d’Oran en Algérie, le 11 novembre prochain.
Ikoko et Mateta pressentis chez les Léopards
A la même date, les Léopards de la RD-Congo effectueront le déplacement de Conakry pour affronter les Sylli national de la Guinée. En prévision de cette rencontre, la FECOFA annonce un match amical devant opposer la RD-Congo à un adversaire non encore identifié. Dans l’entre-temps, le sélectionneur national, Florent Ibenge Ikwange, poursuit sa campagne de rapatriement des bi-nationaux. Selon le site internet des Léopards, l’homme fort du foot RD-congolais vise de renforcer l’effectif des Léopards en recrutant deux pépites évoluant en Ligue 1, championnat de France. Ces jeunes sont Jordan Ikoko, latéral droit, de Guingamp et Mateta, attaquant de l’Olympique lyonnais.
Passant au peigne fin la montée en flèche de la sélection RD-congolaise, RMC, une radio française, a évoqué que certains bi-nationaux sont en pourparlers avec les membres de leurs familles respectives pour rejoindre les Léopards sans toutefois citer leurs noms. A en croire ce média, Presnel Kimpembe, le joyau du Paris Saint Germain qui a récemment joué un match amical avec les Bleus de la France contre la Turquie, peut encore enfiler la tunique tricolore des Léopards pour former une charnière défensive avec Marcel Tisserand.
Laurent OMBA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer