Sondage-Mandataires publics: Mwad, Kitebi et Tshikuya couronnés

0

Des lauriers, Agnès Mwad,
Patrice Kitebi et Maurice
Tshikuya, ont été couronnés
pour avoir dirigé des mains
de maitre les portefeuilles
à leur charge en 2019.
Directrice générale de la
Caisse nationale de sécurité
sociale -CNSS-, Agnès Mwad
Katang, selon un sondage
mené par l’institut «Les
Points», termine en tête de
meilleurs mandataires. Elle
est accréditée de 71% pour
«la qualité du travail abattu,
son savoir-faire et la bonne
marche de cet établissement
public». «2019 aura été une
année test. Au cours de cette
année, Agnès Mwad a réussi à
relever le défi de l’adaptation
à la nouvelle Loi sur le
régime général de sécurité
sociale et à ses nombreuses
exigences», explique-t￾on dans le rapport de cet
institut de sondage, avançant
qu’Agnès Mwad a séduit les
sondés par des performances
remarquables réalisées par la
CNSS sous son leadership.
«Ces prouesses réalisées au
lendemain de l’application de
la nouvelle Loi sur le régime
général de sécurité sociale
ont permis de maintenir le
cap de la croissance dans sa
gestion pour la maintenir au
rang de meilleures Caisses
que connaît le continent
africain. A cela s’ajoute la
poursuite de la réhabilitation
des infrastructures de base de
l’ex-INSS et l’amélioration
sensible des conditions
sociales des pensionnés et
des travailleurs», a ajouté
le même rapport. Classé
deuxième avec à son actif
70% d’opinions favorables,
Patrice Kitebi Kibol M’vul,
DG du Fonds de promotion
de l’industrie -FPI-, a marqué
son année 2019 par «la traque
des débiteurs insolvables
qui ont été contraints soit à
payer leurs créances, soit à
hypothéquer leurs biens».
En 2019, Kitebi a aussi brillé
par sa décision décrétant «la
baisse du taux d’intérêt pour
tout projet d’investissement
pour les RD-Congolais par
cet établissement public».
«Pour les répondants, cette
décision est considérée
comme la réponse adéquate
du gouvernement de la
République, à travers le
FPI, à l’épineuse question
de financement des projets
surtout ceux initiés par les
jeunes. Dans leur écrasante
majorité, ils affirment que
la baisse du taux d’intérêt
va pousser les jeunes RD￾congolais à présenter des
projets économiques et à
bénéficier réellement de
crédits de la part du FPI au
taux d’intérêt de 4% avec
pour objectif d’encourager
la participation de tous à
l’économie nationale», ont
expliqué les votants de Kitebi.
Maurice Tshikuya Kayembe,
directeur général de l’Institut
national de préparation
professionnelle -INPP-
, clôture le podium. Il a
engrangé 69% de voix qui
résultent de «son management
axé sur les résultats». «Les
innombrables chantiers de
construction, de réhabilitation
et de rénovation de différents
sites de l’INPP, la poursuite
de la pénétration de l’INPP
dans le Congo profond
ou encore la formation
dispensée gratuitement par
son établissement à 200
enfants sélectionnés dans les
différents camps militaires de
Kinshasa». Telles sont les
actions phares de Maurice
Tshikuya en 2019 qui ont
séduit les enquêtés. Ces
derniers n’ont pas omis
de signaler le partenariat
stratégique conclu entre
l’INPP et la Société civile pour
promouvoir le développement
d’autres formes d’énergies
renouvelables et l’initiative
communautaire de
production d’électricité. Au
pied du podium se trouve le
Directeur général de Congo
Airways, Désiré Balazire,
qui amasse 61% d’opinions
favorables. Il doit cette cote
à «la qualité des services de
cette compagnie aérienne
tant à l’échelle nationale
qu’internationale, laquelle
lui a permis de renouveler
récemment son contrat avec
E-IOSA, la bonne gestion
des recettes, ce qui a permis
d’acquérir dans les mois à
venir de nouveaux appareils».
Patron de Transport au
Congo -TRANSCO- est
classé cinquième et clôture ce
classement.
Laurent OMBA