Les journalistes recommandent aux parlementaires d’aligner un budget conséquent pour la subvention de la presse

0

Dans le cadre du projet de l’USAID pour le développement du secteur de médias, les ONG américaines Internews et USAID ont dernièrement organisé une table ronde à l’intention des délégués des organisations professionnelles des médias en RD-Congo, au Centre d’études pour la promotion et l’action sociale -CEPAS-, dans la commune de la Gombe. A l’issue de cette rencontre, plusieurs recommandations ont été formulées. Il a été demandé au Parlement, en tant qu’autorité budgétaire, d’aligner un budget conséquent pour la subvention de la presse dans la loi des finances exercice 2020 et au gouvernement d’accompagner financièrement les chaines télévisées locales en difficulté de basculer vers le format télévision numérique -TNT.

Participant à une table ronde axée sur le thème: «Quel environnement juridique et économique pour un meilleur développement des médias en RD-Congo», les professionnels des médias RD-congolais ont opté pour la réforme du cadre légal  régissant la liberté d’expression en général et la liberté de presse en particulier. Ils ont examiné les deux propositions des lois déposées au Parlement, à savoir: la loi d’accès à l’information et la loi portant révision de la loi du 22juin 1996. A l’issue de ces assisses, les professionnels des médias ont recommandé au Parlement, en tant qu’autorité budgétaire, d’aligner un budget conséquent pour la subvention de la presse dans la loi des finances exercice 2020. Ils ont invité le gouvernement à accompagner financièrement les chaines télévisées locales en difficulté de basculer vers le format TNT et de veiller à l’application stricte des dispositions de code du travail dans les maisons de presse concernant la protection des droits et avantages sociaux des travailleurs de ce secteur. Aux différents partenaires au développement, les professionnels des médias ont recommandé d’appuyer les initiatives locales visant à promouvoir le droit et la liberté de presse en RD-Congo. Ils ont en outre sensibilisé les journalistes RD-congolais les invitant à faire montre de responsabilité dans leur métier à travers le respect de l’éthique et de la déontologie professionnelle. Pour sa part, Pr Yvan Ngimbi, représentant du ministre d’Etat à la Communication et aux Médias, a profité de cette occasion pour annoncer l’organisation prochaine par son ministère d’une table ronde sur les états généraux de la presse, dans le but d’obtenir des acteurs impliqués dans le secteur médiatique RD-congolais ainsi que les pistes de solutions durables à son développement. Il a aussi appelé les participants à mettre à profit les échanges dont les conclusions seront également prises en compte lors de la table ronde. De son coté, Paul Nkuadio, représentant de l’ONG américaine  Internews, a souligné que cette rencontre s’inscrit dans le cadre du projet de l’USAID pour le développement du secteur de médias, principalement le renforcement du cadre d’exercice de la liberté d’expression en RD-Congo par les médias plus libres et sécurisés. Il s’est réjoui de cette table ronde ayant abouti à la formulation d’un plan d’actions qui accompagnera l’exécution du projet de plaidoyer pour la reforme du cadre légal de la liberté de presse. Il a par ailleurs invité l’ensemble des journalistes de la RD-Congo à s’approprier le processus de la dite reforme. L’UNPC, le JED, L’UCOFEM, le Collectif 24, la FRPC, l’ACOFEDE et la SNPP sont parmi les organisations professionnelles des médias ayant pris part à cette manifestation.

Mymye MANDA

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom