Sénatoriales: Luzolo Bambi retire sa candidature suite au monnayage des voix

0

Candidat à l’élection des sénateurs dans la province du Kongo Central, Luzolo Bambi Lessa vient de se retirer de la course. Dans une correspondance adressée, le 22 février dernier, à Corneille Naanga, Président de la Commission électorale nationale indépendante -CENI-, l’ancien ministre de la Justice évoque comme motif la mise à prix, mieux le monnayage des voix à cette élection. «Croyant aux valeurs éthiques et républicaines dans l’accès aux charges publiques et dans la gestion de celles-ci, je prends librement la décision de retirer ma candidature de l’élection sénatoriale», fait-il savoir. En retirant sa candidature, Luzolo Bambi dont la notoriété dans la lutte contre la corruption n’est plus à démontrer, a voulu sauvegarder son honneur et éviter de tremper dans une pratique avilissante de monnayage des voix pour se faire élire. En clair, la corruption que dénonce le Conseiller spécial du Chef de l’Etat en matière de bonne gouvernance et de lutte contre la corruption, le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme, ne concerne pas les élections du 30 décembre 2018. Il s’agit plutôt des élections actuelles des sénateurs et gouverneurs à travers le pays, dont la période pré-électorale se fait déjà caractériser par la corruption pratiquée à ciel ouvert. Luzolo Bambi n’est pas le seul à avoir abdiquer à la course aux sénatoriales. Adam Bombole, Vidiye Tshimanga, Jolie Kenda et d’autres ont aussi retiré leurs candidatures pour la même cause. Ci-dessous, la lettre de Luzolo Bambi adressée au Président de la CENI.

Olitho KAHUNGU

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom