Kamerhe s’affiche au mariage du fils Kaberebe, la toile s’enflamme, l’UNC dénonce une diabolisation aveugle

0

Le porte-parole de l’UNC, Sele Yemba, a exprimé dimanche son indignation de constater un tollé injustifié de certaines personnes après la diffusion sur les réseaux sociaux d’une courte vidéo montrant Vital Kamerhe, le Directeur de cabinet du Président Félix Tshisekedi, participer à la cérémonie nuptiale de Sunday Kabarebe, le fils de James Kabarebe, actuel conseiller spécial du président rwandais, Paul Kagame.

«Il s’agit, ni plus ni moins, d’un acharnement ou, pire, d’une campagne de diabolisation aveugle», a expliqué Sele Yemba, joint par «Ouragan FM» depuis l’Afrique du Sud où il séjourne présentement.

Yemba a fait comprendre que le mariage est un événement social. Répondre à une invitation n’est pas un drame, surtout si c’est un ami qui veut se faire honorer par votre présence.

«Je ne sais pas en quoi le déplacement du président de l’UNC au mariage du fils d’une de ses connaissances pouvait créer des problèmes à ce point. C’est un événement social. Il a été invité comme bien d’autres personnes et il a répondu. Où est le péché», a martelé le porte-parole du principal parti allié de l’UDPS.

Le Docteur Sele Yemba a suggéré une nouvelle approche dans la politique sous-régionale de la République démocratique du Congo. Ou sinon, a-t-il dit, le RD-Congolais restera finalement un éternel insatisfait.

«Quand c’est Adolphe Muzito qui dit qu’il faut faire la guerre au Rwanda, c’est tout le monde qui l’attaque, qui le charge. Tout le monde n’est pas d’accord. Quand c’est un autre RD-Congolais, Vital Kamerhe soit-il, qui se déplace vers le Rwanda, pour assister à un mariage, c’est encore un autre problème. Nous nous demandons finalement qu’est-ce que nous voulons. Nous à l’UNC, nous disons qu’on ne peut faire la paix qu’avec son adversaire, son voisin, et la politique de bon voisinage nous recommande certaines attitudes. Si répondre à une invitation est aujourd’hui un drame, on réfléchit donc autrement», s’est indigné Sele Yemba.

Au sujet de 30 vaches offertes au couple Sunday Kabarebe, Sele Yemba n’a pas manqué des arguments pour relativiser. Il a tenu à rappeler que Vital Kamerhe est un chef de terre, qu’il a des fermes un peu partout au pays. Pour lui, donner quelques vaches aux mariés, n’est qu’un symbole.

«Ce n’est que symbolique. Ce n’est pas quand même un cadeau de 30 vaches qu’on donne aux mariés qui doit poser problème. Vital Kamerhe est un chef coutumier, c’est un chef de terres, il a des fermes à Kinshasa, au Nord-Kivu, au Sud-Kivu. Ce ne sont pas les vaches qui lui manquent. S’il a besoin de donner un cadeau de 30 vaches, ça ne doit pas poser un problème. Et aussi nous disons, le Rwanda c’est un voisin, on ne saura pas se départager de lui. La nature nous impose de vivre ensemble», a insisté Yemba.

Le porte-parole parole de l’UNC a demandé à ceux qui passent leur temps à salir Vital Kamerhe d’arrêter la campagne de sape parce qu’il s’agit du Rwanda.

Il a aussi rappelé que, bien avant Kamerhe, tous les acteurs politiques de premier rang du pays, s’y étaient déjà rendus et il n’y a eu aucun problème. Il a cité notamment Moïse Katumbi, Jean-Pierre Bemba, Joseph Kabila, feu Étienne Tshisekedi wa Mulumba… et Félix Tshisekedi. Tout le monde est déjà parti à Kigali, a-t-il expliqué avant de dire qu’il n’y voit aucun problème dès lors qu’il s’agit de rechercher la paix ou de rapprocher le peuple.

«Commençons par Joseph Kabila, il y était, Étienne Tshisekedi, il y était, Félix Tshisekedi, Vital Kamerhe, Moïse Katumbi, Jean-Pierre Bemba, tout le monde était là au Rwanda dans le souci de trouver la paix. Ça ne doit pas poser problème. Nous disons que c’est un faux problème. Et aujourd’hui, ça attire parce qu’il s’agit seulement de Kamerhe. Et pour les autres RD-Congolais qui étaient déjà là-bas, ça n’a jamais posé problème. Quand, c’est Kamerhe, la toile s’enflamme. Nous nous insurgeons contre cette façon de voir les choses», a déclaré Sele Yemba.

Le Directeur de cabinet du Chef de l’Etat, Vital Kamerhe, était présent samedi 04 janvier avec son épouse Hamida Chatur Kamerhe au mariage de Sunday Kabarebe, fils de James Kabarebe, l’actuel conseiller spécial du Président rwandais, Paul Kagame, et de Rayah Mutesi, fille du colonel rwandais Eugène Ruzibiza.

À cette occasion, il a déclaré devant l’assistance être venu pour «consolider les relations entre le Kivu et le Rwanda». Il a offert 30 vaches aux mariés lors cette cérémonie organisée dans une belle tente au Sano Park Rusororo.

James Kabarebe est un ancien chef d’Etat-major général des armées congolaise et rwandaise. Il était aussi ministre de la Défense du Rwanda entre 2010 à 2018.

Avec Ouragan Fm