Politique

La Cour suprême libère Christopher Ngoy, Fred Bauma et Yves Makwambala

Sur décision de la Cour suprême de justice -CSJ- de la RD-Congo, les
trois hommes ont été remis en liberté, lundi 29 août. Il s’agit de
deux membres du mouvement citoyen Lucha,  Fred Bauma et Yves
Makwambala, qui étaient en détention depuis le 15 mars 2014 et Le
défenseur des droits de l’homme Christopher Ngoy, également détenu
avec eux.
http://www.africanewsrdc.com/politique/2016/08/29/liberation-imminente-de-fred-bauma-christopher-ngoyi-yves-makwambala-devant-chambre-conseil-a-csj.html
«Nos camarades Fred Bauma et Yves Makwambala viennent d’être libérés,
sur décision de la Cour Suprême de Justice. Ils bénéficient d’une
‘liberté provisoire’, après 18 mois et 15 jours de détention sans
procès. Le défenseur des droits de l’homme Christopher Ngoy, également
détenu avec eux, est quant à lui libéré et les poursuites contre lui
levées», s’est réjoui Lucha sur son compte Facebook. Leur libération
fait suite aux préalables de l’opposition de voir le régime de
Kinshasa remettre en liberté tous les prisonniers politiques et
d’opinion avant de participer au dialogue. Déjà, Kodjo convoque pour
ce 1er septembre sans le Rassemblement de l’opposition qui l’a récusé,
l’accusant d’être très proche du président Kabila. Le Rassemblement a
réaffirmé cette récusation lundi à la Conférence nationale épiscopale
du Congo -CENCO- et son boycott des travaux prévus ce mercredi.

Octave MUKENDI

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer