ActualitésDossier à la UneNation

Molendo Sakombi en visite dans les provinces

Le ministre des Affaires foncières, Aimé Sakombi Molendo, refuse de rester scotché dans son bureau et tient mordicus à palper du doigt les réalités vivantes des entités disséminées à travers le pays. Déterminé à approcher les agents et cadres de son administration pour partager avec eux sa vision, il vient d’entamer une visite d’inspection de plusieurs circonscriptions foncières de la République.  Selon l’Agence congolaise de presse -ACP-, cette tournée vise à faire un état des lieux de toutes les circonscriptions foncières de la République.

Dans son agenda de travail, le ministre Molendo débute sa mission dans le grand Katanga. Après l’inspection de toutes les entités foncières de l’ex Katanga, il se rend dans le Grand Kivu, c’est-à-dire les provinces du Nord-Kivu et du Sud-Kivu où sa présence est vivement requise pour remettre de l’ordre dans le secteur. Dans l’ensemble, 112 circonscriptions foncières sont concernées par la descente du ministre  Aimé Sakombi Molendo qui tient à redorer l’image ternie dans le domaine foncier pour lequel la justice enregistre régulièrement des tas de plaintes de la part des tiers. C’est dans cette logique qu’il tient à gérer autrement son portefeuille. L’opinion se souviendra qu’à sa prise de fonction à la tête de ce ministère, Molendo avait promis de lutter contre l’impunité et des décisions fantaisistes dans son secteur. Dans la foulée, il avait ordonné au mois d’octobre dernier la suspension du coordonnateur de l’Ecole nationale du cadastre et des titres immobiliers -ENCTI- pour détournement des frais académiques de l’année 2018-2019 évalués à 13 113 USD. L’incriminé était aussi accusé d’avoir dépensé sans autorisation préalable la somme de 12 600 USD des loyers contrairement au prescrit de la lettre n°524 du ministre des Affaires foncières. En amorçant son itinérance dans les circonscriptions foncières des provinces de l’ex-Katanga et du Grand Kivu, comme première étape, Sakombi Molendo annonce déjà les couleurs. Mieux, il envoie un signal fort à l’endroit de tous les agents et cadres qui ternissent l’image des Affaires foncières. Dans les 112 circonscriptions ciblées, dans un premier temps, les sanctions ne vont pas trainer à tomber pour servir d’exemple dans le secteur. Surtout que l’ère Molendo caractérisée par la tolérance zéro est arrivée. Gare aux agents et cadres véreux.

Dorian KISIMBA 

Afficher plus

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer