5 milliards Usd sur 5 ans: décisif huis clos Sele Yalaghuli-Banque mondiale pour le financement de l’enseignement de base

0

Le gouvernement de la République est déterminé à relever le défi de la gratuité de l’enseignement de base. La Banque mondiale est, pour sa part, disposée à disponibiliser 5 milliards de dollars sur 5 ans pour financer notamment la gratuité de l’enseignement. Son Conseil d’administration se prononcera là-dessus dès le mois de février 2020. C’est le résultat du huis clos de haut niveau jeudi entre l’argentier du pays, le ministre des Finances José Sele Yalaghuli et le vice-président de la Banque mondiale pour la Région Afrique, Hafez Ghanem. Selon des sources au courant de cette rencontre, les deux personnalités ont parlé du financement de la gratuité de l’enseignement de base comme priorité pour la République Démocratique du Congo.

L’argent offert par la Banque mondiale et le Fonds monétaire international va « financer la gratuité de l’éducation et le début de la couverture santé universelle décrétées par le Président de la République Félix Tshisekedi, a précise le ministre des Finances quelques jours avant sa mission à Washington.

Dans la capitale des États-Unis, José Sele a également eu des séances de travail avec des figures de la haute finance internationale en marge des Assemblées annuelles de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international.

Mardi 15 octobre, il a eu des entretiens avec le chef de mission au Département Afrique du FMI, Mauricio Villafurte puis avec le Directeur du Département Afrique du FMI, Abebe Aemro Sélassié.
Mercredi 16 octobre, le ministre des Finances a affirmé, dans un tweet, avoir eu des échanges fructueux avec l’Administrateur de la Démocratique du Congo au FMI, le Dr Mohamed Lemine Raghani, au sujet des perspectives de reprise de programme formel avec ce groupe. Le même jour, il a pris part à la réunion technique dédiée à la gouvernance économique et des sauvegardes de la Banque centrale du Congo avec le chef de mission du Département Afrique du FMI
José Sele a aussi rendu une visite de courtoisie à l’Administrateur pour la République Démocratique du Congo à la Banque mondiale, Jean-Claude Tchatchouang.

La journée de jeudi 17 octobre a été consacrée au tête-à-tête avec Jean-Christophe Carret, Directeur des Opérations de la Banque mondiale et à l’évaluation financière de la République et du Congo devant les experts au siège de la Banque mondiale.

AKM

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom