ActualitésHi-TechNation

Coopération RD-Congo – Allemagne : Angela Merkel délègue son émissaire à Kinshasa

En sa qualité de représentant personnel pour l’Afrique de la Chancelière allemande, Angela Merkel, au ministère fédéral de la Coopération économique au développement, Günter Nooke est attendu à ce mercredi 12 août pour une visite officielle à Kinshasa et Matadi au Kongo central. Son séjour de 5 jours en RD-Congo, a-t-on appris des sources diplomatiques, vise à développer les relations bilatérales germano-congolaises réchauffées au plus haut sommet par la rencontre, en novembre 2019, entre le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi et la Chancelière Angela Merkel. Il sera également question de faire état de plusieurs dossiers, notamment le chemin de fer et le projet Inga 3 -“The Congo Green H2 Projet“.

Au sujet du projet chemin de fer du Congo, il convient de rappeler qu’il a été initié par la firme Congo Railway development AG qui propose un système de transport multimodal consistant à la réhabilitation, construction et l’exploitation d’un réseau ferroviaire national, circulaire et intégrateur de plus de 10.000 Km connecté aux ports, aéroports et routes incluant les lignes SCTP -ex-ONATRA-, SNCC, CFU.

Quant aux nouvelles lignes à construire, elles pourraient s’étendre de Buta à Kindu en passant par Isiro-Mumbgere-Beni-Butembo-Goma et Bukavu; Matadi-Boma-Banana-Kinshasa-Ilebo-Mbuji-Mayi-Lusambo-Maniema; Ilebo-Boende-Bumba-Lisala-Gemena-Gbadolite. Un protocole d’accord a été signé le 15 novembre à Berlin entre le ministère de la Coopération internationale, Intégration régionale et Francophonie de la RD-Congo et l’entreprise Siemens AG. Cette cérémonie a eu lieu lors de la visite du Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi à Berlin. Concernant le projet Inga III et l’usine d’hydrogène, le 12 juin 2020 à Leipzig, a-t-on appris, il s’est tenu une réunion de mobilisation de partenaires en vue de la construction d’une usine de production d’hydrogène «Congo H2», à partir de l’électricité qui sera produite par Inga III. Selon les projections, la centrale hydroélectrique d’Inga III va produire de l’énergie propre, respectant l’environnement et l’écosystème. L’usine d’hydrogène «Congo H2», plus grande consommatrice de l’énergie de la centrale hydroélectrique d’Inga III, sera construite à Banana. Ce qui constitue pour le projet d’Inga III une source de refinancement stable. Les investisseurs allemands impliqués dans ce vaste projet séjournent depuis le 10 août à Kinshasa.

J.B

Articles similaires

Fermer
Fermer