RDC: Le Libanais Achour la main dans le sac

Convoqué en vain pour une enquête sur la vérité des prix par le Ministère de l’Economie, le Libanais Amher Achour, DGA de la Société agro alimentaire SOKIN et oncle d’Abed Achour a été interpellé par les services mercredi 11 mars à Kinshasa. Après plusieurs heures d’interrogatoire, il a reconnu les faits et accepté de payer les amendes transactionnelles pour avoir appliqué les marges bénéficiaires illicites, soit 40% au lieu de 15 à 20% autorisées par la loi.

Fini l’impunité. Après plusieurs jours d’enquête initiée par le gouvernement à travers la Ministre de l’Economie nationale, Amher Achour, DGA de la société SOKIN, a finalement été pris la main dans le sac. Pour non respect de la loi  en vigueur en RD Congo en ce qui concerne la fixation des prix sur le marché, l’opérateur économique de nationalité libanaise a été interpellé par les services. Ayant reconnu les faits lui reprochés, Amher Achour devra payer les amendes transactionnelles pour avoir appliqué les marges bénéficiaires illicites, soit 40% au lieu de 15 à 20% conformément à la loi rd congolaise. Les contrôleurs dépêchés sur terrain pour inspecter des prix qui ne sont pas comparables à la dépréciation de la monnaie. À cela s’ajoutent les irrégularités constatées dans la structure de ces prix. C’est ce qui explique le sens de son interpellation à l’issue de la mission de contrôle.

J. B

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*