RDC : Après leur prestation de serment, les hauts magistrats appelés à dire le droit sans complaisance

0
5

En début d’après-midi du mercredi 19 février, sous une pluie battante sur la ville de Kinshasa avec son cortège d’inondations dans certaines communes de la capitale, le Chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a pris acte du serment des hauts magistrats qu’il a nommés le 07 février dernier par Ordonnances présidentielles. Cette cérémonie officielle s’est déroulée en la salle du Congrès du Palais de la Nation. D’entrée du jeu, Nicole Ntumba Bwatsha, conseillère principale du Chef de l’Etat au Collège juridique, a circonscrit le contexte de l’événement de prestation de serment soulignant que «c’est un exercice légal prévu à l’article 82 de la Constitution qui reconnaît au Chef de l’Etat la prérogative de nommer et de relever de leurs fonctions par Ordonnance les magistrats de siège et du Parquet sur proposition du Conseil supérieur de la  magistrature». Elle a saisi de l’occasion pour évoquer le leitmotiv de cette nouvelle mise en place dans l’appareil judiciaire RD-congolais. «La nomination des nouveaux animateurs au sein de l’appareil judiciaire vient jeter les bases de la rupture effective d’une justice tant décriée par tous et laisser désormais la place à une justice susceptible d’élever la nation et insuffler un nouveau vent au sein du pouvoir judiciaire», a martelé Me Nicole Ntumba Bwatshia. C’est au total six dont quatre institutions auxquelles se rajoutent les Cours et tribunaux civils et militaires ainsi que les Parquets constituant ainsi l’ensemble du pouvoir judiciaire. Les assermentés en l’honneur sont notamment Jean-Paul Mukolo nommé Procureur général près la Cour constitutionnelle, Dominique Thambwe wa Kaniki, Premier président de la Cour de cassation. Le Parquet général près le Conseil d’Etat est désormais dirigé par Octave Tela. Concernant la Justice militaire, le Général Joseph Mutombo Katalay assume les fonctions de Premier Président de la Haute cour militaire. Le Lieutenant-général Tim Mukuntu est reconduit comme Procureur général près la Haute cour militaire. Seul le nouveau Procureur général près la Cour de cassation prêtera serment lors de la session ordinaire de mars prochain devant le Parlement réuni en congrès. Devant le Magistrat suprême, les heureux promus ont tous juré de respecter la Constitution et les Lois de la RD-Congo et de remplir loyalement et fidèlement avec honneur et dignité les fonctions qui leurs sont confiées. Le Chef de l’État a pris acte de leurs serments et leur a présenté ses sincères félicitations. L’étape d’entrée en fonction étant franchie, ces hauts magistrats sont invités à dire le droit dans me respect de règle de l’art. Voici le serment prêté par ceux de la Haute cour militaire: «Je jure devant Dieu et la nation, obéissance à la Constitution et les Lois de la République, de remplir loyalement et fidèlement les fonctions qui me sont confiées». Puis celui des autres Hauts magistrats: «Je jure de respecter la Constitution et les Lois de la République démocratique du Congo et de remplir loyalement et fidèlement, avec honneur et dignité, les fonctions qui me sont confiées».

Octave MUKENDI

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here