ActualitésDossier à la UneNation

RDC: Le VPM Kankonde ignore le Secrétaire général, il charge son Dircab d'exécuter son arrêté nommant un nouveau Secrétaire permanent à la Commission nationale pour les réfugiés!

L’arrêté du vice-premier ministre en charge de l’Intérieur nommant un nouveau Secrétaire permanent à la Commission nationale pour les réfugiés -CNR- pose problème. Il se caractérise par deux principales absurdités.

Alors que sa publication viole la Circulaire du chef du gouvernement du mois de janvier dernier, qui exige de soumettre tout arrêté de nomination au conseil des ministres, hormis les membres du Cabinet, il se passe superbement du Secrétaire général, patron de l’Administration chargé d’exécuter les actes de disposition pris par le ministre.

Gilbert Kankonde a en effet nommé Éric Mukandila au Secrétariat permanent de la CNR, en remplacement de Berthe Zinga. Mais pour l’exécution de cet acte juridique, le VPM a curieusement chargé son propre Directeur de Cabinet en lieu et place du Secrétaire général!

Les sceptiques n’ont qu’à jeter un coup d’oeil à l’article 3 de l’arrêté 011/2020 du 31 juillet 2020 pour constater cette bourde historique!

Malgré les indélicatesses déplorées dans le texte publié, Kankonde a justifié sa mesure par « la nécessité de réorganiser et redynamiser les activités de cette importante structure dans le contexte actuel ».

La Commission nationale pour les Réfugiés -CNR- est un organisme d’État crée par la Loi n°021/2002 du 16/10/2002 portant statut des réfugiés en République Démocratique du Congo. Elle dispose d’une autonomie administrative et financière.

YA KAKESA

Articles similaires

Fermer
Fermer