ActualitésDossier à la UneSociété

RDC : USD 2.000.000 à débloquer pour la riziculture de Masina

Présidé, vendredi 3 juin 2020, par le Chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, le 38ème Conseil des ministre a décidé de débloquer le montant d’USD 2.000.000 sollicité par le ministre du Développement rural pour financer le projet de la riziculture de Masina, dans la partie Est de la ville de Kinshasa. Cette somme est déjà prévue dans la ligne des crédits budgétaire de la loi des finances 2020.

Dans son argumentation lors de cette réunion gouvernementale, le ministre du Développement rural, Guy Mikulu, a fait savoir le financement de ce projet va contribuer à l’augmentation de la production agricole du riz dans la capitale de la RD-Congo et plus particulièrement dans la zone où est implantée cette activité. «Il y a urgence de faire aboutir ce projet qui vise le développement de la riziculture de Masina.

Ce projet avait fait l’objet d’un financement à la suite des Accords de prêts signés avec la Banque Arabe pour le développement économique en Afrique -BADEA- et le Fonds de l’OPEP pour le développement international -OFID- portant sur 17 millions de dollars américains dont 2 millions de dollars pour le gouvernement RD-congolais au titre de contrepartie», a expliqué le ministre du Développement rural au Conseil des ministres. Ce projet, a soutenu le porte-parole du gouvernement, est présentement confronté au problème de financement de la contrepartie de la RD-Congo, laquelle rémunère en partie les travaux, l’acquisition des équipements et l’encadrement des paysans.

Le renforcement de cette activité, a souligné la ministre du Développement rural, va aussi faciliter l’approvisionnement du riz dans les marchés municipaux de Kinshasa en cette période de lutte contre la pandémie de la Covid-19. «Avec cette implication du gouvernement de la République doublée de la détermination du Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi, mon ministère va se mettre résolument au travail pour matérialiser ce projet dont l’impact est très attendu par les Kinois», s’est réjoui le ministre Guy Mikulu. Dans son entendement, la relance de la riziculture de Masina va contribuer non seulement à inonder les marchés kinois en riz mais à la création des emplois et à l’encadrement des populations paysannes.

Dorian KISIMBA

Articles similaires

Fermer
Fermer