ActualitésCOVID-19Dossier à la UneNation

RDC : Les bars rouverts, églises et écoles attendent encore

Décrété le mardi 24 mars 2020, l’état d’urgence sanitaire, proclamé à la suite de l’incursion de la Covid-19 en RD-Congo, le 18 mars, a été levé par le Président de la République. L’annonce officielle a été faite tard dans la nuit du 21 juillet, au travers d’une communication officielle du Chef de l’Etat. De cette communication, il ressort que les activités commerciales -bars, restaurants, magasins, etc.-, les réunions, célébrations et les transports en commun reprennent leur cour normale dès ce mercredi 22 juillet.

Les étudiants et écoliers vont reprendre du chemin le lundi 3 août alors que les églises vont devoir prendre leur mal en patience jusqu’au 15 août 2020 avant de rouvrir leurs portes pour des célébrations physiques.

«La fin de l’état d’urgence n’est pas la fin de l’épidémie», a prévenu le Président Tshisekedi, non sans prendre des mesures d’accompagnement de la reprise progressive de la vie normale, celle d’avant Covid-19. Le Président a notamment insisté sur l’observance des gestes barrière. Il a aussi et surtout insisté sur la mise en place des dispositifs de contrôle et des lavages des mains à l’entrée des lieux de rassemblement, le port obligatoire des masques dans des lieux publics et la décontamination régulière des lieux de réunion.

Dans sa communication, le Président Félix Tshisekedi, à demi-mot, a dit toute sa fierté dans la conduite des opérations de riposte, dont les résultats ont permis à la RD-Congo de réduire sensiblement le taux de létalité et le taux d’enregistrement quotidien des cas. Par-dessus tout, ces opérations ont permis d’augmenter considérablement le taux de guérison des malades de Covid-19. Des résultats qui se révèlent significatifs au point que la RD-Congo, sur l’échiquier continental, se classe 9ème dans le hit des cas enregistrés et 12ème dans celui de décès.

De l’avis de Félix Tshisekedi, ces résultats ont produit des effets positifs grâce notamment aux mesures édictées par son autorité. Ces mesures ont contribué à «ralentir la progression de l’épidémie» et à «empêcher son expansion» dans d’autres provinces du pays. Avant de clore son propos, le Chef de l’Etat a exprimé sa compassion envers les familles éplorées à cause de la Covid-19.

LOI

Articles similaires

Fermer
Fermer