ActualitésDossier à la UneNationSociété

RDC: 12 parlementaires jurent de bouger les lignes

La nouvelle structure, baptisée CPCD, en sigle, sollicite, pour atteindre ses objectifs au profit du peuple RD-congolais, l’accompagnement des institutions et des organisations partenaires du pays ainsi que celui de la population  

Ils ont une vision claire: participer et contribuer au développement de la RD-Congo. 12 jeunes parlementaires -députés et sénateurs de différents horizons politiques et géographiques, dynamiques et ayant de l’avenir, ont mis sur pied une structure pour impulser le décollage de la RD-Congo. La structure est dénommée «Club des parlementaires congolais pour le développement», CPCD en abrégé. Conscients de leurs responsabilités d’élus, ces 12 jeunes-turcs, soucieux d’apporter leur pierre à la construction de ce géant édifice qu’est la RD-Congo, ont mutualisé leurs forces pour l’intérêt général du pays. Ils ont, dans une volonté commune, souhaité rapprocher les parlementaires des deux Chambres pour assurer à la population RD-congolaise la dignité, l’égalité, la justice, la liberté, la prospérité et le progrès social auxquels elle aspire.

Association sans but lucratif, CPCD, dont un comité dirigeant a été mis en place, jeudi 2 juillet 2020, est un cadre innovant d’échanges d’expériences et de mutualisation des énergies positives à travers chacun des membres qui le composent. Cela se réalise en veillant au strict respect de l’appartenance à la famille politique respective de tout un chacun.

Pour Guy Loando Mboyo, président du CPCD, la structure travaillera en collaboration avec toutes les institutions du pays et les partenaires internationaux en vue du développement de notre société et recherchera chaque fois et tant qu’il le faut le bien-être de la population. «Ce combat que nous menons tous ensemble, députés et sénateurs, pour le bien-être de notre peuple, c’est cela le sens que nous donnons à la mise en place de ce cadre», a déclaré le sénateur Guy Loando. Pour atteindre ses objectifs, a-t-il poursuivi, le CPCD sollicite l’accompagnement des institutions de la RD-Congo, des organisations partenaires du pays ainsi que celui de la population.

Le sénateur pense que «cet engagement de tous apportera à coup sûre des réponses précises aux cris de cœur des RD-Congolais». Ci-dessous, le communiqué de presse du Club des parlementaires congolais pour le développement -CPCD.  

Christian BUTSILA

Parlement: lancement officiel à Kinshasa du Club des parlementaires congolais pour le développement

Conscients de leurs responsabilités d’élus, 12 parlementaires congolais, députés et sénateurs de tous les horizons politiques et géographiques confondus, ont décidé d’unir leurs forces et ont mis sur pieds le Club des parlementaires congolais pour le développement «CPCD» en sigle, qui est une Association sans but lucratif -ASBL.

Les membres du CPCD, soucieux de contribuer activement pour l’intérêt général du pays, ont dans une volonté commune souhaité rapprocher les parlementaires des deux Chambres pour assurer à la population congolaise la dignité, l’égalité, la justice, la liberté, la prospérité et le progrès social auxquels elle aspire.

Ce Club est un cadre innovant d’échanges d’expériences et de mutualisation des énergies positives à travers chacun des membres qui le compose et cela en veillant au strict respect de l’appartenance à la famille politique respective de tout un chacun.

«Vous savez, dans notre activité en tant que parlementaire, que ça soit les députés nationaux ou les sénateurs, nous avons été élus par nos populations respectives pour les représenter dans l’hémicycle et rechercher leur bien-être en s’assurant que le gouvernement qui assure l’exécutif du pays travaille réellement dans ce sens.

C’est dans cet élan, et dans le strict respect de nos appartenances politiques, que nous avons réfléchis avec les collègues, en toute responsabilité pour mettre en place ce Club, dénommé «Club des parlementaires congolais pour le développement».

Cette structure travaillera en collaboration avec toutes les institutions du pays et les partenaires internationaux pour le développement de notre société et recherchera chaque fois tant qu’il le faut le bien-être de la population.

Ce combat que nous menons tous ensemble, députés et sénateurs, pour le bien-être de notre peuple, c’est cela le sens que nous donnons à la mise en place de ce cadre, a déclaré l’honorable sénateur Guy Loando Mboyo, président du Club des parlementaires congolais pour le développement. 

Pour permettre une organisation efficiente, un bureau du Club des parlementaires congolais pour le développement a été mis en place et installé ce jeudi 2 juillet 2020 avec l’ossature que voici:

▪ Président, l’honorable sénateur Guy Loando Mboyo, élu indépendant de la province de la Tshuapa;

▪ 1er vice-président, l’honorable député national Serge Chembo Khonde, élu du Haut-Katanga -FCC;

▪ 2ème vice-président, l’honorable sénateur Erick Makangu, élu indépendant de la province du Bas-Uélé;

▪ Rapporteur, l’honorable députée nationale Solange Masumboko Nyenyezi, élue de la Lukunga à Kinshasa -FCC;

▪ Rapporteur-adjointe, l’honorable sénatrice Madeleine Nikomba, élue indépendante de la province de Tshopo;

▪ Questeur, l’honorable sénatrice Christine Mwando, élue de la province de Tanganyika -LAMUKA;

▪ Questeur-adjointe, l’honorable députée nationale Nadine Mangabu, élue de la province du Kasaï Oriental -CACH;

▪ Chargé des questions juridiques et politiques, l’honorable sénateur Rolly Lelo Nzanzi, élu  indépendant de la province du Kongo-Central;

▪ Chargée des questions socioculturelles, l’honorable sénatrice Marie-Josée Sona Kamitatu, élue de la province du Kwilu -LAMUKA;

▪ Chargé des questions parlementaires, l’honorable député national Patrick Munyomo Basilwango, élu de Goma dans la province du Nord-Kivu -FCC;

▪ Chargé des questions économiques et financières, l’honorable député national Amato Bayubasire Mirindi, élu de Walungu dans la province du Sud-Kivu -CACH;

▪ Chargé des questions stratégiques et relations extérieures, l’honorable député national Bernard Kayumba, élu de la Lukunga, à Kinshasa -Président national du parti PANECO.

Le Club des parlementaires congolais pour le développement -CPCD-, pour atteindre ses objectifs au profit du peuple congolais, sollicite l’accompagnement des institutions de la République démocratique du Congo, des organisations partenaires du pays ainsi que celui de la population congolaise.

Cet engagement de tous apportera à coup sûre des réponses précises aux cris de cœur des Congolais.

Articles similaires

Fermer
Fermer