ActualitésDossier à la UnePolitique

ECT endeuillé, il a perdu Jean Chryso Mayembe, doyen du collège des fondateurs

Le parti Éveil de la Conscience pour le Travail et le Développement -ECT- est en deuil. Il a perdu le doyen de son collège des fondateurs, Jean Chryso Mayembe, décédé mercredi à Kinshasa. La triste nouvelle est annoncée dans un communiqué rendu public par Félix Momat Kitenge, membre du Bureau politique de l’ECT. Munyampara a tiré sa révérence.

Dans un autre message publié le même mercredi, Félix Momat se rappelle encore des derniers instants partagés avec Mayembe. « C’était le dimanche 12 juillet à la résidence du président Balamage, qui avait réuni autour de lui tous les membres fondateurs présents à Kinshasa. Le doyen était malade, nous l’avait dit maintes fois, son faciès sur les différentes photos est illustratif », relate-t-il.

Puis: « Le même dimanche tard dans la nuit, le doyen avait subi une chirurgie crânienne. Alors que tous les espoirs étaient permis par rapport à son évolution, l’irréparable est arrivée aujourd’hui. Paix à son âme ».
Le doyen Mayembe a tout donné pour l’émergence du parti depuis sa création en 2011, témoigne FMK non sans présenter les condoléances de la base de l’ECT à la famille de l’illustre disparu.

Natine K.


NÉCROLOGIE

La Bureau Politique National de l’ECT a la profonde douleur d’annoncer à tous les membres du parti, aux amis et connaissances le décès inopiné ce mercredi 29 juillet 2020 du Camarade MAYEMBE, Doyen du Collège des Fondateurs de l’ECT qui a tout donné pour l’émergence du parti depuis sa création en 2011.

Tout en exprimant toute sa reconnaissance à l’illustre disparu, le Bureau Politique National présente ses condoléances les plus attristées à sa famille biologique ainsi qu’à tous les camarades du parti. Le programme des obsèques sera communiqué ultérieurement.
Paix éternelle à son âme.

Pour le BPN
FMK.

Articles similaires

Fermer
Fermer