ActualitésDossier à la UneDossier spécial électionsNationSociété

CENI : Voici le candidat Délion Kimbulungu

Délion Kimbulungu Mutangala. C’est le nom du candidat président de la Commission électorale nationale indépendante -CENI- proposé par la Nouvelle génération d’accompagnement et de soutien aux actions du Chef de l’Etat -NGASA. Sa candidature a été transmise à la CENCO et à l’ECC en leur qualité de président et vice-président de la plateforme des Confessions religieuses.

«Nous confirmons bien que la NGASA a présenté et soutenu la candidature de Délion Kimbulungu à la présidence de la CENI pour les échéances futures», a déclaré le secrétaire général de la NGASA, Jean-Paul Ramazani Kulimushi, rassurant que ce dernier possède les atouts dans la gestion et la pratique électorale. Délion Kimbulungu a acquis de l’expérience électorale en travaillant à la Centrale électorale avant de démissionner pour des raisons d’équité.

«Il a collaboré en faveur de la pacification de l’Est et l’éradication des M-23. Il a servi pour le compte de la CENI et n’est pas une personne étrangère. C’est un visage connu, une personne intègre que la NGASA soutient. Le candidat, nous l’avons proposé comme Société civile. Nous appelons les autres composantes de la Société civile, qui connaissent la personne de Delion Kimbulungu, de lui apporter leur soutien. C’est nous, la Société civile, qui avons un mot à dire à la présidence de la CENI», a insisté Jean-Paul Ramazani.

Délion Kimbulungu est détenteur d’une licence en Communication des organisations de l’Institut supérieur de l’audiovisuel et de la communication -ISA- de Goma. Fort de ses 13 ans d’expérience électorale, ce natif de Walikale a successivement été porte-parole de l’abbé Malu-Malu, alors président de la Commission électorale indépendante -CEI-, Conseiller principal et plusieurs fois Directeur de communication et de sensibilisation à la CEI puis à la CENI.

«Outre la gestion de l’agenda politique et diplomatique du président -sorties médiatiques, contacts avec les parties prenantes, suivi des activités et gestion des communications institutionnelles-, Délion a été la plaque tournante de l’interaction entre les partis politiques et le président de la CEI. A ce titre, il a coordonné le Centre de presse, les services d’appui international à la communication, a supervisé le programme de publication des résultats des premier et deuxième tours de l’élection présidentielle de 2006 et a encadré tous les contacts présidentiels de la CEI au quotidien», a fait savoir la NGASA dans le profil dressé sur la personne de Délion Kimbulungu.

Puis: «En 2014, il est de nouveau sollicité par le président de la CENI pour occuper le poste de conseiller principal en charge de la communication et des relations publiques. Ces responsabilités l’ont orienté vers les différentes parties prenantes au processus électoral. Il a ainsi planifié, organisé et géré tous les cadres de concertation des élections avec les partis politiques, la société civile, les organisations des femmes, des jeunes, des personnes vulnérables, des autorités traditionnelles et coutumières, les confessions religieuses, les autorités politico-administratives, les organisations de défense des droits de l’homme, les cours et tribunaux…».

Puis encore: «Il a surtout été la pièce maitresse de la planification, gestion et suivi des rencontres de haute facture entre la CENI et les membres du gouvernement avec les partenaires et institutions internationales d’accompagnement du processus électoral. Il a permis, en son temps, de stabiliser les relations entre la CENI et ses principaux partenaires».

Selon le profil dressé par la NGASA, Kimbulungu est expert en communication et semi-accrédité certifié du Bridge -Bâtir des ressources en démocratie, gouvernance et élections-, le plus grand curriculum de formation sur les élections dans le monde. Dans le passé, Kimbulungu a été conseiller et porte-parole au ministère de la Défense, coordonnateur de la cellule de communication de la Conférence de Goma et du Programme Amani ainsi que responsable de la communication du Dialogue de Kampala entre le gouvernement RD-congolais et le mouvement rebelle du M23.

Le candidat président de la CENI de la NGASA a marqué les esprits lors de son passage en 2006 au PNUD où il a été chargé de communication du Projet d’appui au cycle électoral au Congo, avant d’œuvrer comme formateur électoral, observateur international des élections, conseiller électoral et expert en communication politique et électorale.

Dans sa carrière de journaliste, Délion Kimbulungu Mutangala a offert ses services à l’ex-OZRT en qualité de Chef des services d’enquêtes, magazines et documentaires avant de prester comme correspondant ou collaborateur basé dans la partie Est de la RD-Congo pour le compte de quelques médias internationaux -dont «Voice of America», «BBC», «Africa n°1» et «Canal Afrique». Il a aussi été secrétaire de rédaction à la Radio Okapi.

Dans la vie sociale, Kimbulungu, en plus d’être père de 6 enfants, est ambassadeur des personnes vivant avec handicap ainsi que membre du comité de soutien aux albinos de la RD-Congo.

Laurent OMBA

Articles similaires

Fermer
Fermer