Ecofin

Vlisco en RD-Congo, success story

Monique Gieskes, DG Vlisco RDC

Monique Gieskes, DG Vlisco RDC

Lors d’une intervention au business forum organisé par le Premier ministre Matata Ponyo, Monique Gieskes, patronne de Vlisco RDC, une firme hollandaise spécialisée dans le textile, a déclaré que ces dernières années, son entreprise écoule 1,5 millions de mètres de pagnes en RD-Congo contre 100.000 mètres en 2008, soit 28 pc de sa production totale. Un beau chiffre! Un success story pour Vlisco, installée au pays il y a six ans, dans un contexte de fraude et de contrefaçon, qui a poussé Monique Gieskes à plus d’imagination et de sens managérial. Vite, une stratégie a été mise en place. Dès mars 2010, un premier magasin a été lancé à Kinshasa, en présence de l’ambassadeur des Pays-Bas. Progressivement, 5 autres magasins ont été ouverts dans l’arrière-pays.
Pour contrôler le volume et la distribution,  un partenariat a été signé avec le gouvernement. Raison: «échanger les informations avec la douane pour contrôler tout le circuit d’approvisionnement en vue de lutter contre la fraude et la contrefaçon», a indiqué Monique Gieskes, affirmant que ces mesures aident à donner la bonne information aux consommateurs, distinguer les meilleurs produits de la contrebande et renflouer les caisses de l’Etat. Un partenariat win-win. L’objectif de Vlisco est désormais de croitre ses activités de 10pc chaque année.
Monique Gieskes et sa firme travaillent aussi à rendre les femmes RD-congolaises autonomes. Elle projette de former 10 Kinoises à la coupe et couture après avoir initié 50 femmes de Goma à ce métier. Le plus grand challenge de Vlisco reste la relance de la culture et l’exploitation du coton en RD-Congo. Question de s’assurer de la matière première à bon prix.
AKM

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer