RDC : Willy Bakonga exprime sa satisfaction après la perfusion de la BM au secteur de l’éducation

Le ministre d’Etat, ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et technique -EPST-, Willy Bakonga, s’est dit satisfait de l’approbation de l’accord de financement du projet d’urgence pour l’équité et le renforcement du système éducatif de la RD-congolais par la Banque mondiale, au cours d’un point de presse, jeudi 18 juin dans son cabinet de travail, dans la commune de Gombe. Willy Bakonga a, à cet effet, exprimé sa satisfaction suite à l’aboutissement d’un travail de plus d’une année consenti par les experts et partenaires du ministère de l’EPSP et de la Banque mondiale qui met à la disposition de l’enseignement RD-congolais USD 800 millions, un financement qui constitue un soulagement pour Willy Bakonga pour une réforme du quinquennat du Chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo. 

Le ministre d’Etat, ministre de l’EPST a fait savoir que toutes les provinces sont concernées par la gratuité de l’enseignement de base. Mais, dans un premier temps, la Banque mondiale en a ciblé 10 comme provinces pilotes pour se rassurer de la réussite de cette réforme. Ce financement, a précisé Willy Bakonga, est divisé en deux parties. Il s’agit de: USD 444 millions au titre de prêt et USD 356 millions en don. Ce fonds, a-t-il renchéri, va permettre en plus de la rémunération des enseignants, la rationalisation du sous secteur de l’EPST, l’identification biométrique des enseignants, le renforcement des capacités des instructeurs avec pour finalité de permettre aux enfants même les plus pauvres d’avoir accès à l’éducation, moteur de développement du Congo de demain voulu prospère et fort.

Parousia MAKANZU