ActualitésCOVID-19Hi-Tech

RDC : José Mpanda et le Pool scientifique en campagne contre le non-respect des gestes barrières

Face au relâchement et à la négligence par la population, dans le respect strict des mesures barrières après la levée de l’état d’urgence par le Président de la République, le ministre de la Recherche scientifique et Innovation technologique, José Mpanda, vient de lancer une campagne de sensibilisation axée essentiellement sur la prévention par les aliments et certaines plantes médicinales.

En attendant qu’un protocole ou des protocoles soient validés par le Pool scientifique mis en place par le gouvernement dans la lutte contre la Covid-19 en RD-Congo en vue de la prise en charge des malades, la prévention par les aliments et certaines plantes médicinales est plus qu’une nécessité. En sa qualité de coordonnateur de ce pool scientifique, le ministre de la Recherche scientifique, José Mpanda, a procédé au lancement de cette campagne de sensibilisation. Ladite campagne aura deux volets, à savoir: la sensibilisation sur le comportement alimentaire, ce que la population doit fréquemment manger pour booster son immunité corporelle. A cela s’ajoute, comment équilibrer son régime alimentaire avec tous ces produits qu’il y a sur le marché pour que l’organisme résiste lui-même à la Covid-19. A en croire José Mpanda, les scientifiques vont porter à la connaissance de la population RD-congolaise pendant le mois de la campagne, à travers des émissions télévisées et radiodiffusées, des spots et des affiches, mais aussi dans les réseaux sociaux et autres canaux de communication, en vue d’aider la population à éviter la Covid-19. Pour cela, le ministre compte sur l’appui des médias.

Quid du Pool scientifique 

Après la déclaration par le gouvernement en mars 2020 de l’existence de la pandémie à Coronavirus en RD-Congo, le ministère de la Recherche scientifique et Innovation technologique, sous la vision éclairée du Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi et sous le leadership du Premier ministre, Sylvestre Ilunga, avait activé toutes les batteries avec le monde scientifique RD-congolais, pour qu’une solution idoine à la RD-congolaise soit trouvée face à cette maladie meurtrière. C’est ainsi qu’avec le Conseil scientifique national, une commission scientifique nationale a été constituée. Elle était composée des professeurs des universités, des chercheurs indépendants, des tradi-praticiens pour que chacun apporte sa pierre à l’édifice.

Après trois semaines des travaux de cette commission, l’apport de tout un chacun a été d’une grande importance. Selon le ministre Mpanda, au moins une dizaine de protocoles pour soigner la Covid-19 a été proposée à la Commission scientifique nationale. Et pour ne pas disperser les énergies entre la Task Force de la République pour la lutte contre le Coronavirus, le Secrétariat technique de lutte contre cette pandémie et la Commission scientifique nationale qui évoluaient chacun de son côté, le Chef de l’Etat a exigé au Conseil des ministres du 15 avril 2020 qu’un Pool scientifique réunissant ces trois structures, soit constitué et chapeauté par le ministre de la Recherche scientifique. C’est donc à ce Pool scientifique que tous les protocoles proposés par les chercheurs RD-congolais ont été soumis pour validation ou pas, évidemment après des essais cliniques. Avec les protocoles soumis au Pool scientifique, l’heure est à présent aux essais cliniques. Mais ces derniers peuvent prendre de six mois à une année, voire plus. Or, la maladie est toujours là et la population doit vivre avec alors que l’Etat d’urgence a été levé et toutes les mesures allégées, notamment l’ouverture des frontières, l’autorisation des cultes, l’ouverture des bars et restaurants et la reprise des cours dans les universités et les écoles.   

J.B

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer