ActualitésDossier à la UneHi-TechNation

RDC: Nuru inaugure une centrale solaire hybride de 1,3 MW à Goma

La RD-Congo tient désormais la plus grande installation de production hybride solaire hors réseau en Afrique subsaharienne. Cette installation est l’œuvre de Nuru SARL, société RD-congolaise œuvrant en faveur de l’amélioration de la connectivité à l’électricité par les populations de la RD-Congo.

Installée à Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu, cette centrale solaire hybride, dont la capacité est de 1,3 MW, a été inaugurée le mardi 4 février 2020 en présence de différentes autorités nationales et provinciales.

«Le système mis en service aujourd’hui est une solution énergétique sans compromis. Nous avons utilisé la meilleure technologie au monde pour produire ce système. La qualité de cette unité de production est comparable à n’importe quel système de cette envergure partout sur terre», a déclaré Jonathan Shaw, DG de Nuru, dans son discours prononcé lors de l’inauguration de cette centrale solaire hybride, capable «d’alimenter plusieurs quartiers de la ville de Goma».

«Cependant, Nuru a préféré concentrer ses énergies sur le quartier Ndosha, réputé négligé et en proie à l’insécurité due entre autres à l’obscurité», a expliqué le communiqué de presse de Nuru, détaillant que le réseau installé compte près de 4.000 panneaux solaires ayant chacun une capacité de 335 Watts et une capacité totale de 1,3 MW. «La société s’est également dotée des onduleurs solaires dont la capacité unitaire est de 50 KiloWatts et la capacité totale de 1,1 MégaWatts», a rapporté ce communiqué de presse, précisant que le réseau de Nuru est composé des batteries, de marque et de technologie Tesla Powerpacks, 2ème génération, avec une capacité totale de 2.2 MWh et un convertisseur commun; des paratonnerres pour protéger le site de production des surtensions d’origine atmosphériques; des groupes électrogènes d’une capacité totale de 455kVA pour soulager dans des moments où les batteries ne sont pas suffisamment chargées; d’un transformateur principal, jouant le rôle d’élévateur de tension et dont la capacité est de 1500kVA. «Ce transformateur peut transformer la BT -400 Volts- produite sur le champ solaire en MT -11000 Volts- vers la ST», a précisé le communiqué de presse. Puis: «Nuru a également pris soin d’organiser méticuleusement son réseau électrique composé entre autres des poteaux électriques de hauteur de 12m en MT et de 8 à 10m en BT. Ces poteaux écologiques, fabriqués à base de bambou, servent de support pour les câbles électriques qui permettent d’alimenter les clients; et des compteurs intelligents pour mesurer et monitorer la consommation des clients. Il y en a de 16 et 60 Ampères».

Un pas vers un avenir lumineux. Une œuvre de haute facture qui «ravit» et rend «fier» Nuru, plus que jamais déterminée à étendre son action pour réaliser son ambition de «fournir à 5 millions des clients satisfaits une connectivité de classe mondiale en 2024». «Nous sommes prêts à grandir. Ce site ne représente pas l’accomplissement d’un rêve, mais simplement un début», a rassuré le DG Jonathan Shaw.

Et de dévoiler: «Fort de nouveaux engagements de nos partenaires et investisseurs, Nuru se prépare à déployer 23 MW supplémentaires de capacité solaire hybride dans les 24 prochains mois, à Goma au Nord-Kivu, au Maniema, en Ituri, dans le Haut-Uélé et dans le Kasaï. D’ici la fin de 2021, nous visons la mise en service de 7 sites à travers le Congo».

Le DG de Nuru a fait état d’un partenariat conclu avec la SNEL et grâce auquel son entreprise pourra «fournir jusqu’à 150MW de puissance étendue au réseau dans le Nord-Est».

En réalisant toutes ces œuvres, Nuru entend «établir une culture d’entreprise au Congo qui incarne nos valeurs de croissance implacable, les plus hauts niveaux de qualité, d’intégrité et d’engagement et, surtout: un respect et un désir irrésistibles de servir nos clients».

Se voulant reconnaissant, Jonathan Shaw n’a pas loupé l’occasion de témoigner sa «gratitude à ceux qui rendent nos réalisations possibles». Parmi eux, des autorités nationales et provinciales ainsi que des partenaires.

Nuru est une entreprise RD-congolaise fondée en août 2015 à Beni par Jonathan Shaw et Archip Lobo sous le vocable «Kivu Green Energy». En septembre 2019, l’entreprise a changé de dénomination pour s’appeler «Nuru», mot swahili signifiant Lumière en français. Ce changement de dénomination «reflète son expansion au-delà des régions du Kivu».

Laurent OMBA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer