ActualitésNationSécurité

Guerre dans l’Est : des violents combats ont opposé la coalition M23-RDF aux FARDC dimanche au tour de Kanyabayonga

Pas de replis pour les Forces de défense et de sécurité de la RD-Congo. Des affrontements opposent depuis dimanche 2 juin tôt le matin, les Forces armées de la RD-Congo -FARDC- à la coalition M23-RDF sur trois lignes des fronts au tour de la commune de Kanyabayonga à cheval entre les territoires de Rutshuru et Lubero à l’entrée Nord de la province du Nord-Kivu.

Plusieurs sources locales ont rapporté dimanche que ces combats qui totalisent environ une semaine dans le groupement Kanyabayonga en chefferie de Bwito, se déroulent sur trois positions à l’entrée Sud-Ouest de cette municipalité. Notamment Kilambo sur la route Kanyabayonga-Nyanzale-Mweso, vers la Poste de patrouille de l’ICCN sur la Route nationale numéro 2 Goma-Butembo et vers Burangiza.

«Des fortes détonations d’armes y sont entendues, l’armée cherche à repousser les rebelles du M23 appuyés par l’armée rwandaise qui ont renforcé leurs positions en hommes et munitions en début de soirée du samedi 1er juin dans cette contrée», ont indiqué les mêmes sources.

Cette situation plonge la population qui est encore présente dans cette entité dans la panique. Les activités sociales et économiques restent toujours paralysées, ont précisé les mêmes sources, relevant le fait que «certains habitants continuent toujours à quitter la cité en direction des villages et cités au Sud du territoire de Lubero». Depuis l’envahissement de la RD-Congo par l’armée rwandaise sous couvert des terroristes du M23, les FARDC se battent pour récupérer les territoires occupés. Kinshasa a même fait appel à la force de la SADC après l’échec de celle de l’EAC.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page