ActualitésCOVID-19

Covid-19: Delly Sesanga renonce à ses émoluments

Alors que certaines personnes attendent impatiemment l’aide internationale destinée aux pays à risque, le député national Delly Sesanga a décidé de renoncer intégralement à ses émoluments d’avril à décembre 2020. L’argent sera versé à la Cellule de riposte contre le coronavirus. L’élu de Luiza dans le Kasaï central a fait l’annonce de cette décision combien salutaire à travers un document intitulé: «Déclaration de solidarité sur la contribution à la lutte contre l’épidémie Coronavirus».

«J’ai décidé dans un élan de solidarité avec la population RD-congolaise et de soutien à l’équipe de riposte, de renoncer intégralement à compter du mois d’avril jusqu’à la fin de l’année 2020 au bénéfice de mes émoluments de député national, et je m’engage à en reverser directement le produit à la Cellule de lutte contre le Coronavirus, dirigée par le Dr. Jean-Jacques Muyembe Tamfum», peut-on lire. Cette contribution de Delly Sesanga vient à point nommé dans la mesure où cette structure éprouve encore des difficultés d’ordre logistique et financier. «Cet appui sera orienté notamment à l’acquisition d’une ambulance pour soutenir la mobilité des équipes qui sont appelées pour accéder aux cas signalés en vue des prélèvements pour les examens, et aux malades pour leur suivi dans les différents sites de localisation dans la ville de Kinshasa, ainsi que l’approvisionnement en bouteille d’oxygène en appui aux malades présentant des complications et nécessitant des soins appropriés», précise la déclaration.

Sesanga lance un appel afin que cette chaine ne se brise pas et appelle à une mutualisation des forces pour faire face à cet ennemi invisible qui sévit sur tous les continents. Il estime que compte tenu l’ampleur de cette pandémie, il ne faudrait pas attendre passivement l’aide internationale. «Il nous faut un sursaut collectif et individuel face à cette épreuve inédite depuis bientôt 60 ans d’indépendance. L’Etat seul n’y parviendra sans doute pas», fait-il comprendre. Et d’éclairer: «Dans le contexte de cette pandémie du COVID-19 qui sévit dans le monde entier, contre toute l’humanité, où nos donateurs traditionnels s’épuisent financièrement et humainement dans la gestion de leur propre crise sanitaire, la solidarité internationale ne nous sera ni spontanée ni suffisante pour enrayer la déferlante». 

Sesanga rend hommage à la population kinoise pour l’autoconfinement auquel elle s’est astreinte. «La population, en particulier, celle de Kinshasa, que je félicite, a très bien compris le message. L’autoconfinement auquel les Kinois se sont astreints le samedi 28 mars, en dépit des tergiversations des autorités gouvernementales, montre que le Congolais est capable de se surpasser pour surmonter les contraintes qu’imposent les circonstances, au prix de sacrifice et dans l’autodiscipline pour contribuer à la protection de la vie de la nation».

Brice NLANDU

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer