ActualitésDossier à la UneNation

RDC: La 10ème commémoration de la Journée africaine des frontières passée dans la réflexion

Placée sous le thème: «Voix des spécialistes  de la bonne gouvernance des frontières à l’heure de la Covid -19», la 10ème célébration de la Journée africaine  des frontières intervenue dimanche 07 juin, ne s’est pas passée comme à l’accoutumée, à cause de la pandémie de la Covid -19 qui ravage le monde entier. C’est ce qu’a déclaré, à l’occasion de cette commémoration, le Secrétaire permanent de la Commission permanente des frontières en RD-Congo.

Le Professeur Célestin Nguya Ndila Malengana a fait savoir que, ne pouvant pas éclipser des questions de défense, de sécurité et des frontières malgré cette pandémie, la RD-Congo et la République du Congo ont  tenu, du 27 au 30 mai 2020 à Oyo dans le Département de la cuvette en République du Congo, la 6ème session de la Commission technique mixte en matière de frontières. A l’en croire, ces assises ont eu pour tâches essentielles, l’évaluation et la mise à jour du programme pluriannuel de démarcation de la frontière commune, le réaménagement du canevas de planification d’activités à soumettre à la Communauté  économique des États d’Afrique centrale -CEEAC- pour le financement cette année ainsi que la programmation d’une mission conjointe de vérification des îles et îlots qui jonchent le majestueux fleuve Congo.

«En vue de privilégier un climat de paix le long de notre frontière commune avec la République de Zambie, une réunion de la Commission technique mixte se tiendra au courant de ce mois en vue de la fixation d’une date pour le début effectif des travaux de démarcation du tronçon terrestre compris entre les lacs  Tanganyika et Moero», a signifié le  Professeur Nguya  aux membres de la Commission de l’Union africaine et aux experts des États membres. Pour le Secrétaire permanent de la Commission permanente des frontières en RD-Congo, cette décision est relayée par la note verbale numéro DSD/104/28/60/12.20 du 25 mai 2020 de la Commission de l’UA qui encourage les deux Etats à privilégier le dialogue avec son appui technique.

Ce professeur de droit international de l’Université de Kinshasa a profité de la 10ème commémoration  de la Journée africaine des frontières pour rappeler que lors de la tenue de la 2ème Conférence des ministres africains en charge des questions des frontières, du 22  au 25 mars 2010 à Addis-Abeba en Ethiopie, il avait été adopté la déclaration sur le Programme frontière de l’Union africaine -PFUA- et les modalités de poursuite et d’accélération de sa mise en œuvre.

Dans cette  déclaration, renchérit le Professeur  Célestin Nguya, les ministres des Etats membres avaient recommandé la célébration d’une «Journée africaine des Frontières» le 07 juin de chaque année.

OK

Articles similaires

Fermer
Fermer