Tour cycliste international de la RD-Congo: un trophée pour Ngobila

0

Lancé le 03 août dernier dans la ville portuaire de Boma au Kongo Central, le Tour cycliste international de la RD-Congo s’est achevé dimanche 11 août 2019 à Kinshasa. C’est à la place du cinquantenaire sur le boulevard triomphal qu’a été observée l’arrivée, devant plusieurs autorités dont le ministre ai des Sports, Lisanga Bonganga, le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, et d’autres personnalités du monde sportif, sous les applaudissements de nombreux Kinois. Placée sous le signe de l’alternance pacifique, cette 7ème édition est remportée par le Rwandais Jean Paul Nzafashwanayo qui a pris la tête de la course depuis la 5ème étape. Ce spécialiste des montagnes a donc reçu le maillot jaune. Dans son mot de bienvenue, le gouverneur de la ville a indiqué que Kinshasa est une ville du vélo depuis des années 60. Il a félicité les coureurs pour la dure épreuve vécue dans ce parcours des centaines de kilomètres, ainsi que les organisateurs et les sponsors qui ont mis les moyens pour la réussite de cette course. «Pour nous les Kinois, c’est une fierté incommensurable d’accueillir l’arrivée de cette 7ème édition», a souligné Gentiny Ngobila.

Pour sa part, le ministre d’Etat a.i en charge des Sports et Loisirs, Lisanga Bonganga, a souligné que le contexte de la tenue de cette 7ème édition demeure le grand vainqueur de ce tour, bien qu’il y ait un cycliste gagnant. Par ailleurs, il a reconnu certains moments de faiblesse ayant caractérisé la course. Allusion faite à près de 20 coureurs blessés lors de la 2ème étape de Kasangulu. Il a aussi évoqué la mort du journaliste sportif, JC Lomboto, tamponné par un gros camion sur le boulevard Lumumba à hauteur du quartier Debonhomme, alors qu’il suivait le Tour cycliste. Au cours de cette cérémonie, le gouverneur Gentiny Ngobila a reçu un trophée de la part des organisateurs, en tant que patron de la ville de Kinshasa par laquelle est aussi passé le Tour cycliste international de la RD-Congo.

Olitho KAHUNGU

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom