Léopards: Nsengi installé, Lisanga prend acte

0

Nommé sélectionneur intérimaire des Léopards depuis le 8 août 2019, Christian Nsengi Biembe, Directeur technique national -DTN-, a officiellement pris ses nouvelles fonctions. C’était au cours d’une double activité, organisée le mardi 13 août 2019 par le ministère des Sports et Loisirs et la Fédération congolaise de football association -FECOFA.

Tout a commencé au siège de la Fédé où le coordonnateur des équipes nationales et vice-président de la FECOFA, Théobald Binamungu, a présenté le nouveau sélectionneur à la presse. Comme Jean-Baptiste de la Bible, Binamungu a balisé le chemin pour ce premier affrontement entre les journalistes et Nsengi Biembe sous sa nouvelle casquette. D’entrée de jeu, Binamungu a rappelé la décision d’Ibenge de mettre fin à «ses prestations au sein de l’Equipe nationale». «Face à l’urgence, notamment le CHAN, il était impérieux de mettre en place un staff technique provisoire», a expliqué le vice-président de la FECOFA.

Nsengi chez les Léopards A, c’est du déjà vu et toujours en intérim. En 2015 déjà, il palliait l’indisponibilité d’Ibenge et Zahira, retenus par le derby kinois. Sous ses ordres, les Léopards avaient fait bonne impression en battant le Gabon, 2-1, et le Nigéria, 2-0, en amical.

Pour ce nouvel intérim, Nsengi aura à sa disposition un staff étoffé, constitué selon son bon vouloir. Précision de taille, cette période transitoire sera de douze mois et non six comme annoncé précédemment. Cependant, une évaluation sera faite à mi-parcours. Prenant la parole, le nouveau patron du staff technique des Léopards s’est dit heureux de pouvoir aider seulement pour 12 mois. «Je ne suis pas là pour convaincre mais pour travailler. J’assume un intérim à délai fixe après quoi je reviendrai pleinement à mon poste de DTN», a expliqué Christian Nsengi Biembe Sese Seko. Son mandat, Nsengi l’inscrit dans une continuité de progression. Qualifier les Léopards au CHAN et léguer de bons résultats au prochain sélectionneur dans la campagne des éliminatoires pour la CAN 2021, tels sont entre autre ses objectifs, lui qui ne veut pas faire la rupture d’avec le système Ibenge.

«Je ne suis pas là pour changer les choses. Je ne suis pas prétentieux. Chacun a son ADN. Ibenge a fait ses preuves. Hors du top 100, nous avons réussi à intégrer le top 50 -Classement FIFA, NDLR- grâce à lui. C’est une personne admirable. Je vais m’appuyer sur sa pierre pour bâtir quelque chose de nouveau», a fait savoir Nsengi Biembe. Très respectueux vis-à-vis du travail abattu par son prédécesseur, Nsengi a refusé toute concurrence avec son «frère». «Vouloir nous opposer est un coup d’épée dans l’eau», a averti celui qui se considère comme initiateur des Léopards U23. Jusqu’alors sélectionneur des espoirs RD-congolais, en plus d’être DTN, Nsengi a, dans la foulée, annoncé la promotion de certains de ses ex-poulains dans le noyau des Léopards A.

«Nsengi a le niveau requis»

Autre problématique évoquée par le nouveau sélectionneur, la hiérarchie dans son staff. Ici, l’ancien entraineur de V.Club a précisé que son staff est constitué de 4 assistants dont le premier est Papy Lepira et le second Christopher Oualembo. Aussi assistants, Trésor Lualua et Robert Kidiaba, respectivement chargés des attaquants et Kidiaba des gardiens. «Zahira ne sera forcément pas sur le banc avec nous. Il s’occupera de tout ce qui est scooting, c’est-à-dire repérage des talents et analyse des vidéos», a-t-il précisé.

Après l’étape de la FECOFA, le convoi a pris la direction du Stade des Martyrs où le nouveau sélectionneur s’est vu présenter au patron du Sport RD-congolais. Chef de la délégation, le SG de la FECOFA s’est dit heureux du feedback que le ministre leur a réservé. «Le ministre a pris acte de cette nomination et nous a instruit à préparer les dossiers pour la signature prochaine par le staff intérimaire du contrat de travail avec le gouvernement de la République», s’est réjoui Inyangi Bokinda. Pour sa part, Lisanga Bonganga, heureux du choix porté sur la personne de Nsengi, estime que celui-ci a le «niveau requis» et les épaules pour présider à la destinée de l’équipe nationale. «Il faut arrêter d’être impressionné pas les blancs. Ils ont fréquenté les mêmes écoles et détiennent les mêmes diplômes», a conseillé le ministre des Sports qui, au nom du gouvernement et du Chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi, a pris acte de cette nomination.

A la FECOFA, le ministre a demandé que le coach soit placé dans de bonnes conditions. Cerise sur le gâteau, Lisanga Bonganga a annoncé la réception prochaine du nouveau staff par le Président de la République. Pour couronner cette activité, le ministre a offert un ballon au nouveau sélectionneur des Léopards en plein rond central du tapis vert du Stade des Martyrs avant de lui glisser quelques mots d’encouragements: «C’est ici que les RD-Congolais suivront tes œuvres. Le foot est une passion. Nous voulons vivre d’émotions de joie. De grâce, Christian, évites aux RD-Congolais les crises d’AVC. Je te souhaite autant de succès chez les A qu’avec les U23».Dandjes LUYILA

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom