Katumbi: une vision pour l’avenir

0

À l’occasion des 80 ans du TP Mazembe, le président de la Fédération internationale de football association -FIFA-, Gianni Infantino, a procédé jeudi 28 novembre 2019 à la pose de la première pierre des travaux de construction du nouveau stade du TP Mazembe qui devrait avoir une capacité de 50.000 places. Cette infrastructure sera érigée à Joli site, situé à près de 60 Km de Lubumbashi. Elle remplacera l’actuel Temple des Badiangwenas, 20.000 places, dans lequel les Corbeaux évoluent depuis 2012. Une vision pour l’avenir saluée par plusieurs amoureux du ballon. Outre la construction du second stade du TP Mazembe, 3 terrains seront érigés à Béni, Bunia et Butembo, dans le Nord-Kivu, sur demande de Moise Katumbi. L’information a été livrée par le numéro 1 de la FIFA. «On a discuté avec Moise Katumbi ces derniers jours. Je sais que dans l’Est du pays, malheureusement il y a des gens qui meurent, des gens qui souffrent, des gens qui aiment le football», a-t-il déclaré. Et d’ajouter: «Moise m’a raconté un peu l’histoire de cette population RD-congolaise qui souffre mais qui aime le football et qui, grâce au football veut vivre, veut espérer. Ils ont construit leur stade où ils veulent jouer les matchs, mais ils n’ont pas de pelouse». Marqué par cette dévotion du chairman Moise Katumbi, Gianni Infantino a annoncé officiellement la construction des ces terrains. «Et je profite aussi de la présence ici de Youri, directeur général de la fondation de la FIFA, pour annoncer qu’on va construire les trois terrains», a-t-il conclu. La FIFA veut, par ce geste, honorer la mémoire des victimes des tueries de civiles dans cette zone du pays.

Katumbi frappe fort, car 80 ans n’est pas rien

Dans le cadre des festivités liées aux 80 ans d’existence du quintuple vainqueur de la ligue des champions de la CAF, le président de la team noir et blanc a reçu à Lubumbashi, le président de la FIFA Gianny Infantino, le président de la CAF, Ahmad Ahmad, l’ancien international Camerounais Samuel Eto’o, le Zambien Kalusha Bwalya et le champion du monde français 1998 Youri Djorkaeff. Après ce lancement, les invités président du TPM ont visité le centre technique de Mazembe à Futuka, située à 30 Km de Lubumbashi. Avant cela, les légendes mondiales -Infantino, Djorkaeff, Eto’o…- ont livré un match de gala contre les anciens du TP Mazembe -Lofo, Papala…-  qui a vu les hôtes s’incliner face aux invités, à l’occasion de cette évènement.

Brice NLANDU

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom