Douze officiels de la CAF formés sur le VAR

0
9

La formation de 12 officiels africains sur l’utilisation de l’Assistance Vidéo à l’Arbitrage -VAR- s’est achevée lundi 29 octobre dernier à Caire, en Egypte. Cette formation a débuté mercredi 24 octobre au siège de l’organe faîtier du football africain.

Au total, 12 officiels ont bénéficié de cette formation dont 6 arbitres centraux et 6 arbitres assistants, sous la supervision du Directeur technique de l’International Football Association Board -IFAB-, David Elleray. Cette technologie sera à l’usage pour la première fois lors des finales des Coupes interclubs de la CAF au mois de novembre. Selon le site de la CAF, cette décision fait suite à l’approbation du Comité exécutif lors de la réunion des 27 et 28 septembre à Sharm El Sheikh, en Egypte. Elle intervient après le succès de sa mise en œuvre lors de la Super Coupe en février entre le Wydad Athletic Club du Maroc et le TP Mazembe de Lubumbashi. Parmi ces officiels formés du côté des arbitres centraux, il y a Papa Bakary Gassama de la Gambie, Janny Sikazwe de la Zambie, Ghead Grisha de l’Egypte, Mehdi Abid Charef de l’Algérie, Bamlak Tessema de l’Ethiopie, Victor Gomes de l’Afrique du Sud. Côté des arbitres assistants, Emiliano Jerson Dos Santos de l’Angola, Zakhele Siwela de l’Afrique du Sud, Jean-Claude Birumushahu du Burundi, Anouar Hmila de la Tunisie, Abdelhak Etchiali de l’Algérie, Mahmoud Abo El Regal de l’Egypte.

La VAR est un dispositif d’assistance vidéo, mis en œuvre par des arbitres spécialisés assistant l’arbitre central. Elle a été effective lors de la coupe du monde Russie 2018.

Les arbitres assistants vidéo interviennent dans quatre situations, avec l’objectif d’une interférence minimale pour un bénéfice maximal.

Cet outil est d’usage pour valider un but ou non, siffler un penalty ou non, infligé un carton rouge indirect ou non et vérifier l’identité d’un joueur sanctionné.

Seul club encore en lice en campagne africaine, l’AS V.Club de Kinshasa est concernée par la VAR. Les vert et noir de Kinshasa joueront le match aller face au Raja Athletic de Casablanca, au stade Mohamed V, le vendredi 23 novembre. Le match retour aura lieu une semaine après, soit le vendredi 30 novembre, au stade des Martyrs de la Pentecôte.

Brice NLANDU

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom