Difaa réclame 3 ans de suspension contre Ricky Tulenge

0

La formation marocaine de Difaa El Jadida dit vouloir initier des démarches administratives à l’encontre de Ricky Tulenge s’il s’engage avec l’AS V.Club. C’est le directeur technique du club shérifien qui l’a déclaré à «Top Congo Fm». A l’en croire, Tulenge affectueusement appelé «Ricky ballon» par ses fans, risque une suspension de 3 ans si par mésaventure il signe chez les Moscovites. Sous contrat de 4 ans avec Difaa, Tulengeest sur le point de rejoindre V. Club, à la grande surprise du club marocain qui l’a enrôlé, il y a trois mois. Au cours de son entretien avec «Top Congo Fm», le directeur sportif du club marocain a indiqué que l’attaquant RD-congolais n’avait pas le droit de s’engager dans l’AS V. Club sous peine d’écoper d’une suspension de trois ans. Alors que Tulenge accuse El Jadida de ne pas honorer ses engagements contractuels, le directeur du club marocain a confirmé avoir déjà payé plus de 12 mille euros d’acompte des primes à Tulenge en cinq tranches. La totalité de la somme convenue devrait intervenir incessamment. Dans un communiqué de presse publié mardi 27 août 2019, la direction de l’équipe de Difaa El Jadida confirme qu’elle a entamé toutes les démarches juridiques concernant l’attaquant RD-congolais Ricky Tulenge et a saisi les fédérations marocaine et RD-congolaise quant à ce. Ricky Tulenge s’est entraîné le mardi avec l’AS V. Club. Selon Raphaël Esabe, le joueur fera une déclaration sur l’honneur qu’El Jadida n’a pas respecté ses engagements. Ce qui lui permettra de s’engager avec V. Club sur autorisation de l’instance internationale de football. Les Dauphins noirs doivent cependant faire très attention. L’opinion se souviendra que dans un passé aux cendres encore chaudes, V.Club a été débarqué en quart des finales de la Ligue des champions à la suite d’un litige né de la situation administrative nébuleuse du joueur Tady Aditi Etekiama en provenance de Tripoli, en Lybie. A l’époque, la formation sud-africaine de Mamelody Sundowns a été repêchée jusqu’à se faire tresser la couronne des lauriers. Telle que la situation évolue, l’histoire risque de se répéter.  Brice NLANDU

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom