Casses à répétition: Mukuna conscientise les Bana fibo

0

Mercredi 11 septembre 2019 au siège du FC Renaissance du Congo à Kinshasa, le président du club, l’Evêque Pascal Mukuna, a parlé à ses supporters. Le but de cette réunion était de conscientiser les «Bana fibo» sur les actes de vandalisme au stade pendant ou après les rencontres. «Nous nous sommes réunis avec les autorités de la LINAFOOT dernièrement, et ils m’ont demandé de conscientiser nos supporters sur les troubles lors des rencontres. C’est ce qui était au centre de la réunion de ce jour», a-t-il fait savoir. En bon père de famille, Mukuna a tiré les oreilles des supporters et ceux-ci se sont montrés réceptifs. «Nous sommes appelés à faire preuve de fair-play pour éviter la casse. Les Bana fibo nous ont été capté 5 sur 5», s’est-il réjoui. Alain Makengo, président de la Ligue sportive pour la promotion des droits de l’homme -LISPED-, s’est dit, pour sa part,  préoccupé de la situation. «Nous venons d’avoir un entretien avec les dirigeants du FC Renaissance, nous leur avons demandé de s’entretenir avec les supporters», a-t-il précisé. Alain Makengo a condamné des tels actes tout en réitérant sa détermination dans la lutte contre la violence dans les stades et affirmer son soutien à la politique de la non-violence. «Le FC Renaissance joue un grand rôle dans le sport de notre pays. Nous avons proposé aux dirigeants des instances sportives de mettre en place un fichier informatique afin d’identifier tous les supporters des clubs du pays. Ceci facilitera l’identification et permettra l’arrestation des fauteurs des troubles», a-t-il conclu.

Roddy Grâce BOSAKWA

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom