CAN 2019: les Léopards s’excusent auprès des RD-Congolais

0

Le plus petit des gros trouve toujours un moyen. L’Ouganda! Le moins loti des trois nations du groupe A à la CAN, a réalisé un exploit sous la houlette du sorcier blanc Sébastien Sabres, à l’image de sa victoire de 2-0 face à la RD-Congo, samedi dernier au stade du Caire. Une déconfiture totale du coach Florent Ibenge et sa troupe. Il a fallu un but  de Kaddu et d’Okwi, respectivement aux 15ème et 48ème minutes pour faire tomber  les Léopards.  «On présente nos excuses devant tout le peuple RD-congolais et aussi devant les autorités du pays pour ce match. C’est difficile à dire mais nous n’étions pas à la hauteur», s’excuse le capitaine des Léopards, Youssouf Mulumbu. Le médian de Kilmarnock en Ecosse a reconnu la déconfiture de la sélection nationale et promet de mieux se préparer pour la deuxième sortie du groupe. «J’espère que c’est une bonne leçon pour nous et on a encore deux matches à jouer. Ça veut dire qu’on a  encore besoin de votre soutien, et on vous promet de  rectifier l’erreur commise», a-t-il promis. Et de poursuivre: «Mes coéquipiers et moi avons compris la cause de notre défaite. C’est humiliant devant des millions des RD-congolais, voilà pourquoi, en toute sincérité et la main dans le cœur,  nous présentons nos excuses».

L’Ouganda l’Outsider

Samedi dernier au stade du Caire, Sébastien Sabres et ses hommes ont marché sur l’eau. Considéré comme le plus faible du groupe A, les Crânes de l’Ouganda ont levé les suspens en donnant deux claques aux Léopards, les challengers du groupe cités aux côtés des Pharaons de l’Egypte. L’opinion se rappellera des propos de Sabres trois jours avant le go de la compétition. «Je suis convaincu que nous ferons une bonne CAN. Et nous sortirons de cette poule», martelait-il. Et pour leur première épreuve, ils ont fait ! Entre deux bouffées d’émotion, Sébastien Sabres a donc pu se rappeler comment son groupe a renversé tous les obstacles ou presque sur son passage lors des éliminatoires.

Après la déconfiture de la première journée, Ibenge met le cap sur l’Egypte

Ridiculisés par les Crânes de l’Ouganda lors de la première journée du groupe A, les Léopards ont l’obligation de s’offrir les pharaons le 26 juin prochain pour respirer avant la dernière journée. «Les choses ne se sont pas passées comme on l’aurait voulu, nous devons gagner le prochain match», a déclaré Florent Ibenge en conférence de presse d’après match. Une rencontre très décisive car, les Pharaons qui seront en quête de la qualification, n’offriront aucun cadeau. Evoluant en intramuros, Mohamed Salah et ses coéquipiers pourront compter sur leur public gonflé en bloc sur les gradins. Affaire à suivre…

Roddy Grâce BOSAKWA

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom