CAN 2019: le Sénégal vise le titre

0

Qualifié pour la 15ème fois à la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations, le Sénégal a affiché ses ambitions pour cette 32ème édition du plus grand rendez-vous sportif africain. A en croire le président de la Fédération sénégalaise de football, Augustin Senghor, sur les ondes des RFI, les Lions de la Téranga veulent gagner le titre et rien que le titre. «Aujourd’hui, nous voulons que notre nom figure sur le palmarès de la compétition. Et ce ne serait pas immérité. Car, ces dernières années, nous n’avons pas eu beaucoup de réussite. Mais je pense que c’est aussi dû au fait que nous n’avions pas pris les choses par le bon bout», a-t-il déclaré avant d’enfoncer le clou: «L’Egypte n’est plus, à mes yeux, cette machine collective, qui était capable de renverser tous ses adversaires, qui avaient des ressources mentales énormes. Lors de nos dernières confrontations, on s’en est toujours bien sorti. Donc, moi, je suis ok pour une finale Egypte-Sénégal à la CAN 2019! On les battra!»

Affiliée à la FIFA depuis 1962 et est membre de la Confédération africaine de football depuis 1963, le Sénégal a participé à 14 éditions de la CAN mais n’a jamais remporté le moindre titre. En 1990, il réussit pour la première fois à passer le premier tour, en terminant deuxième du groupe. En 1992, le Sénégal organise la compétition. Au premier tour, les Lions de la Teranga terminent 2ème de leur groupe avant d’être battu en quart de finale par le Cameroun. En 1994, ils terminent deuxième de leur groupe et perd en quart de finale contre la Zambie sur le score de 1-0. En 2000, le scénario se répète pour la troisième fois: elle termine deuxième du groupe, et s’incline en quart de finale contre le Nigeria sur le score de 2 buts à 1.

2002, l’année du Sénégal

Sous les rênes de l’entraîneur français, Bruno Metsu, l’équipe du Sénégal se fait connaître, cette année là, au niveau international.

En Janvier de cette année, le Sénégal perd en finale face au Cameroun aux tirs au but, 2-3, après 120 minutes de jeu soldées par un match nul vierge. Durant la compétition, Les Lions de la Téranga avaient battu l’Égypte par 1-0, la Zambie par 1-0. Puis ils ont fait match nul et vierge contre la Tunisie. En quart de final, ils battent les Léopards de la RD-Congo sur le score de buts à 0. Ils arrivent à bout des Supers Eagles du Nigeria en demi-finale après les prolongations, score finale, 2-1. Ce résultat constitue la meilleure performance sénégalaise dans cette compétition.

Après des éliminatoires brillantes, le Sénégal se qualifie pour sa première Coupe du monde en éliminant notamment le Maroc, l’Égypte et l’Algérie. Durant ces éliminatoires, la star nationale El-Hadji Diouf, termine second meilleur buteur avec 9 buts.

L’équipe du Sénégal connait pendant cette compétition son heure de gloire en atteignant les quarts de finale de la Coupe du monde.

Avec de son nouveau statut, le Sénégal est attendu à l’aube de disputer la CAN 2004 en Tunisie. Il termine une nouvelle fois deuxième de son groupe, puis doit s’incliner en quarts de finale contre le pays organisateur sur le score de 1-0. Mais en 2008, le Sénégal rate complètement la CAN, en faisant deux matchs nuls contre la Tunisie -2 buts partout- et contre l’Afrique du Sud -1 but partout, ainsi qu’une défaite de 3 buts à 1 contre l’Angola. Cela constitue avec l’élimination du Maroc, une des plus grosses surprises de la CAN.

En 2010, le Sénégal se trouve dans un groupe très abordable pour le deuxième tour qualificatif pour la Coupe du monde et la CAN 2010. Il est en compagnie de l’Algérie, de la Gambie et du Liberia. Il joue un match capital en Algérie le 5 septembre 2008. Les Lions de la Teranga marquent le premier but, mais encaissent trois buts en douze minutes, avant de réduire le score en fin de match, score final, 3-2. Ce résultat met le Sénégal sous pression car tout autre résultat qu’une victoire lors du dernier match contre la Gambie l’éliminerait. Malheureusement, les sénégalais font match nul d’un but. Les supporters manifestent autour du Stade Léopold Sédar Senghor, dont les environs sont couverts de fumée. Les joueurs sénégalais et gambiens restent enfermés dans les vestiaires, de peur de subir la colère des supporters. Le Groupement mobile d’intervention contient difficilement les jeunes qui refusent de quitter les lieux, et attendent joueurs et staff technique pour les lapider. Le Sénégal ne se qualifie pas pour le troisième tour. C’est la fin d’une génération qui avait brillé en 2002 avec dans ses rangs El-Hadji Diouf, Henri Camara…N’Diaye est démis de ses fonctions et Amara Traoré devient le 15 décembre 2009 nouveau sélectionneur.

2010-2015, une génération de la renaissance, mais qui peine à confirmer

Le Sénégal commence l’année 2010 sous l’ère Traoré par six victoires et une défaite. Il partage sa poule éliminatoire pour la CAN 2012 avec le Cameroun, la RD-Congo et l’île Maurice. Il réussi une bonne entrée en matière dans un groupe considéré difficile, en battant les Léopards sur le score de 4 buts à 2 à Lubumbashi. Un mois plus tard, le 9 octobre 2010 à Dakar, les Sénégalais battent l’Île Maurice par 7-0. C’est la plus large victoire de leur histoire. Le 26 mars 2011, le Sénégal bat le Cameroun sur le score de 1 but à 0 et termine en première position de son groupe avec 16 points sur 18 possibles et seulement 2 buts encaissés. L’équipe fait partie des favoris de cette compétition avec des joueurs tel que Moussa Sow -meilleur buteur de la Ligue 1-, Papiss Cissé -second meilleur buteur de Bundesliga-, Mamadou Niang, Demba Ba et Issiar Dia -champion de Turquie.

Pendant la compétition, les Sénégalais sont éliminés dès le premier tour après trois défaites sur autant de match face à la Zambie, à la Guinée-Équatoriale et la Libye.

En 2014, le Sénégal se qualifie pour la CAN 2015. Ils tombent dans un groupe compliqué, en compagnie du Ghana, de l’Algérie et de l’Afrique du Sud. Malgré une blessure qui prive la vedette Sadio Mané du premier match, Les Lions l’emportent par une victoire de 2 buts à 1 sur les ghanéens et enchaînent par un nul d’un but contre l’Afrique du Sud, ils s’inclinent face aux Fennecs de l’Algérie par 2-0 et sont ainsi éliminés dès le premier tour.

Mené par Aliou Cissé, le Sénégal se qualifie pour la CAN 2017 et se retrouve dans le groupe B à nouveau avec l’Algérie ainsi que la Tunisie et le Zimbabwe. Il sort cette fois ci en tête de son groupe grâce à aux victoires de 2 buts à 0 contre les Tunisiens et les Zimbabwéens puis au match nul de 2 buts contre les Algériens. En quart de finale les Sénégalais poussent le Cameroun aux tirs aux buts mais doivent s’incliner à l’issue des épreuves fatidiques des tirs au but.

Brice NLANDU

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom