Bakambu courtisé par Betis Séville et Valence, Bolasie retourne à Everton

0
26

Les dernières heures du mercato hivernal pourraient être décisives pour l’international RD-congolais Cédric Bakambu. L’actuel serial buteur de Beijing Guoan est courtisé par Betis Séville et le FC Valence. Pendant ce temps, son coéquipier en sélection, Yannick Bolasie retrouve Everton après avoir été prêté à Aston Villa en D2 anglaise.

Malgré le désistement du FC Barcelone qui s’est attaché les services du Ghanéen Kevin-Prince Boateng, l’international RD-congolais Cédric Bakambu ne cesse d’entrer dans les plans des clubs de la Liga. Il continue d’être vivement courtisé par le Betis Séville et le FC Valence qui veulent lui donner les clés de leur charnière offensive pour la suite du championnat.

Sous contrat avec Beijing Gouan jusqu’en décembre 2021, l’ancien joueur des Sous-marins jaunes de Villareal pourrait, en cas d’accord, revenir en Espagne dès ce mercato d’hiver qui ferme ses portes le 31 janvier 2019. Le joueur le plus cher de l’histoire du football africain, vendu à 74 millions d’Euros, a inscrit 19 buts et délivré 5 passes décisives en 23 matches de Super League chinoise. Un record qui a certainement séduit ces différents clubs de la Liga espagnole.  Arrivé en Espagne lors de la saison 2015-2016, Bakambu avait terminé 2ème  meilleur buteur de l’Europa League avec 9 buts sous la tunique jaune de Villareal. L’ancien joueur du FC Sochaux a marqué ses empreintes dans l’histoire de Villareal en marquant 31 buts.

S’il est vrai que la situation semble être encore incertaine pour Bakambu, il n’en est pas le cas pour Yannick Bolasie qui vit un de ses plus beaux moments après la longue blessure contractée en décembre 2016 l’ayant éloigné des terrains pendant une année. L’ancien joueur de Crystal Palace a fait son comeback à Everton, club anglais évoluant en Premier League. Son retour chez les Toffees a été officialisé lundi 21 janvier 2019 en provenance d’Aston Villa, un autre club anglais évoluant en D2 anglaise. Recruté contre un chèque de plus de 30 millions d’Euros, il y a deux ans à Crystal Palace, Bolasie, après un début de saison convaincante, avait été diminué par une grave blessure contractée lors de la rencontre de son club contre Manchester United en décembre 2016. Une rupture du ligament croisé lui a privé même la CAN 2017 au Gabon avec les Léopards de la RD-Congo.  Il rechausse timidement les crampons après une longue série d’indisponibilité, chose qui a provoqué son prêt à Aston Villa.

Roddy Grâce BOSAKWA    

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom