Werrason, Kanam, Lacoste…: le naufrage des artistes

0
36

La popularité ne s’est pas traduite dans les urnes. A l’exception de l’artiste-musicien Jean-Goubald Kalala, réputé intello, élu député national dans la circonscription électorale de Mont Amba à Kinshasa, Paul Balenza, un des précurseurs de la musique chrétienne, élu à l’Assemblée nationale dans la circonscription électorale de Funa dans la capitale RD-congolaise en compagnie d’Ados Ndombasi, humoriste, comédien, dramaturge et initiateur du festival international du rire Toseka, tous les artistes ayant tenté d’embrasser la carrière politique par la voie des urnes ont mordu la poussière, qu’il s’agisse des législatives nationales ou provinciales.

A commencer par l’emblématique Werrason, de son virai nom  Noël Ngiama Makanda, à la députation nationale à Kikwit dans la province du Kwilu et provinciale dans la circonscription électorale de Kimbanseke à Kinshasa, en passant par son ancien collègue de Wenge Musica, Adolphe Dominguez, ou leur ancien poulain Adikey Ndebe Didier Lacoste. Même Barabara Kanan, la diva, Alex Dende dit Lexxus Légal, Christian Kimbukusu dit Dakumuda et les acteurs du théâtre de chez-nous dont Yandi Mosi, Masumu Debrindé, Caleb Tukebana et cies ont échoué.

Octave MUKENDI       

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom