Mabunda honore les femmes de l’administration de l’Assemblée nationale

0

Une réception d’échanges en famille, d’encouragement et de renforcement des liens de travail. C’est celle que la présidente de l’Assemblée nationale a organisée, vendredi 16 août 2019 en sa résidence officielle de la Gombe, en l’honneur des 300 femmes de l’administration de son institution. Cette rencontre qui s’inscrit dans l’approche de proximité et d’écoute, a permis à Jeanine Mabunda d’approcher ses administrées en vue de connaître les vrais soucis qui les animent. Une première dans l’histoire de la Chambre basse du Parlement de la RD-Congo. Renforcement des capacités à travers des formations, des séminaires et missions de formation constitue le nœud de la demande des agents féminins de l’Assemblée nationale. En écho aux sollicitations de son personnel, l’élue de Bumba a promis de tout mettre en œuvre pour redorer l’image de la femme œuvrant au sein de l’Administration de l’Assemblée nationale. «Le changement que vous attendez a commencé à produire ses effets. Vous avez vu ce que nous avons fait avec la rentrée scolaire. Nous attendons de vous un soutien pour nous permettre de faire en plus», a dit Mabunda à ces interlocutrices.

Fidèle à son approche de proximité et d’être toujours à l’écoute de la population, Jeanine Mabunda a rencontré vendredi dernier les 300 femmes de l’administration de l’Assemblée nationale. Une manière pour elle de les écouter de vives voix en vue de connaître les problèmes qu’elles rencontrent dans l’exercice quotidien de leurs fonctions. Qualifié d’une première, cette démarche a beaucoup contenté les invitées de la présidente de la Chambre basse du Parlement. Dans son intervention, la présidente de la délégation syndicale de l’Assemblée nationale, Vicky Mbalayi, a été très claire surtout qu’elle a martelé sur la formation. Pour elle, la femme doit bénéficier d’une formation à travers des séminaires ou des missions en vue de lui permettre de renforcer ses capacités. «C’est de cette manière que la femme doit être à mesure de vous vous accompagner dans l’accomplissement de votre mission ou tâche à la tête de notre institution», a-t-elle souligné. Les femmes ont promis à Mabunda que les actes qu’elle posera, seront écrits en lettre d’or pour redorer l’image de l’Assemblée nationale. En réponse, Jeanine Mabunda s’est montrée très réceptive surtout qu’elle est consciente qu’une femme bien formée est capable de soulever les montagnes. «Nous allons nous atteler sur les compétences de chaque femme. Nous avons visité tous les locaux dans l’objectif voir dans quelles conditions vous travaillez. Et nous nous sommes rendus effectivement compte de vos réalités du travail. Nous sommes déterminés à tout moderniser à l’Assemblée nationale. Le dispensaire, la formation et l’amélioration des conditions de travail et tous vos avantages seront améliorés selon les moyens que nous disposerons», a rassuré Jeanine Mabunda. Cette occasion a permis à la speakerine de la Chambre basse d’encourager la première femme engagée à l’administration de l’Assemblée nationale. Un cadeau digne de ce nom a été remis à cette pionnière arrivée à l’Hémicycle à l’âge de 16 ans. A travers cette réception, la speakerine de la Chambre basse a voulu prêcher par un exemple en rendant hommage aux 300 femmes de l’administration de l’Assemblée nationale. «Nous allons également nous atteler à promouvoir la femme à la tête des directions», a déclaré l’élue de Bumba. A l’issue de cette réception qui s’est clôturée par le partage d’un repas, les femmes de l’Hémicycle ont couvert d’éloges la présidente de la Chambre basse du Parlement de la RD-Congo. Une manière pour la gente féminine de l’Assemblée nationale de s’engager résolument à accompagner la première femme élue à la tête de leur institution. Dorian KISIMBA

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom