L’UDECOM sollicite des éclaircissements de la part de Canal +

0

Alors que Canal + procède sans ambages à la campagne de vulgarisation du remplacement des anciens décodeurs par les nouveaux en version haute définition, l’Union pour la défense des droits des consommateurs au Congo -UDECOM-, soucieuse d’éclairer la lanterne de l’opinion nationale, a sollicité, via une correspondance, des explications de la part de cette société française de télédistribution. L’UDECOM a aussi dénoncé le fait que sous d’autres cieux, pour la même opération, les abonnés Canal + n’ont rien déboursé.

 

Depuis quelque temps, la société française de télédistribution Canal + procède au changement des anciens décodeurs par des nouveaux en haute définition. Leur acquisition est conditionnée par le paiement d’USD 50 par le client désireux de l’obtenir. Des pages publicitaires sont diffusées en boucles dans les chaînes de radio et de télévision renforcées par des banderoles et affiches placardées sur les grandes artères de la ville de Kinshasa ainsi que l’ensemble du pays. L’objectif majeur est l’incitation de la population à s’offrir ces décodeurs HD qui, selon Canal +, permettent de voir la télévision comme jamais auparavant.

Sur les réseaux sociaux, cette campagne fait l’objet des commentaires allant dans tous les sens. Pour éclairer la lanterne de l’opinion nationale, l’Union pour la défense des droits des consommateurs au Congo -UDECOM- a sollicité, dans un meilleur délai, des explications de la part de Canal +.

Dans sa correspondance adressée à Canal + et également transmise aux ministres de l’Economie et des PT-NTIC en guise de copie pour information, l’UDECOM qui «prend fait et cause des consommateurs», dénonce le fait que sous d’autres cieux, pour la même opération, les abonnés Canal + n’ont rien déboursé, mais ont bénéficié gratuitement de ces décodeurs HD. L’opinion serait curieuse de connaître les mobiles à la base de cette discrimination surtout lorsqu’on sait que la RD-Congo compte des milliers de consommateurs friands de ces appareils électroménagers qui leur permettent d’être en prise directe avec l’actualité au niveau mondial.

LOI

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom