Les jeunes kinois outillés sur la lutte contre les IST

0

A l’occasion de la Journée internationale de la jeunesse célébrée  le 12 août de chaque année, le Mouvement d’action des jeunes – MAJ- a organisé, samedi 17 août dans l’enceinte de l’école privée Jean-Jacques Rousseau, dans la commune de Kalamu, une foire sous le thème: «L’éducation sexuelle complète». Cette activité a permis aux adolescents et aux jeunes de jouir des opportunités et d’atteindre leur potentiel. «C’est dans le cadre de la Journée internationale de la jeunesse que nous avons organisé cette foire pour une éducation sexuelle complète», a souligné le président du MAJ, Benjamin Sabwe. Dans ces explications, il a convié l’assistance à visiter les nombreux stands de cette activité culturelle et éducative en vue d’être informés sur le besoin de la planification familiale, sur les conséquences des maladies sexuellement transmissibles. «Je vous invite également à visiter tous les stands qui sont ici pour sensibiliser les jeunes sur quel comportement sexuel devons-nous adopter pour éviter les conséquences qui peuvent entraver notre avenir», a convié le président du Mouvement d’action des jeunes. A cette occasion, le test du SIDA était organisé gratuitement pour permettre aux participants, dont la plupart était des jeunes de connaître leur état sérologique. L’occasion fera le larron, les jeunes étaient également sensibilisés à la salubrité dans le cadre de l’Opération ‘’Kinshasa bopeto’’. «Notre vision est de sensibiliser les jeunes à garder propre l’environnement. Les sachets qu’ils jettent ont beaucoup de conséquences. Ils rendent le sol imperméable et nous tuent à petit feu. Ils bouchent les caniveaux à tel point qu’ils empêchent l’eau à couler facilement. D’où, les inondations que nous déplorons tous les jours», a déclaré Mamie Telo de l’ONG ECC bâtir. Les préservatifs étaient distribués à tous les jeunes dans le cadre des dispositions à prendre pour éviter les grossesses précoces, les maladies sexuellement transmissibles et le VIH/SIDA. Riche en enseignements, cette foire a connu l’appui de plusieurs organisations et organismes partenaires. C’est le cas du Programme national multisectoriel de lutte contre le SIDA -PNMLS-, l’Union des jeunes cadets, l’Univers santé, le RACOJ/SIDA, l’ECC bâtir, etc. En apportant leur appui à cette cérémonie, ces organismes avaient comme objectif primordial de sensibiliser les jeunes à une éducation sexuelle responsable. Cela bien entendu pour éviter les maladies sexuellement transmissibles, les grossesses précoces et le SIDA. Naomi MUSASA

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom