L’église apostolique Jhon de Marangué bénéficiera du soutien de l’Hôtel de ville de Kinshasa

0

Le vice-gouverneur de la ville de Kinshasa, Néron Mbungu Mbungu, a, le week-end dernier en son cabinet de travail, reçu en audience une délégation de l’Eglise apostolique Jhon de Marangué. Conduite par son coordonnateur national, l’Apôtre Zacharie Kasongo, cette délégation est allée d’abord faire part au vice-gouverneur de Kinshasa, de différents problèmes qui se posent avec acuité au sein de cette église. Puis, solliciter l’implication de l’autorité pour y trouver des solutions idoines. Dans le lot de ces problèmes figurent la spoliation de la concession de l’église achetée, selon l’Apôtre Kasongo, depuis 1996; la construction de la route qui mène vers la paroisse; le manque d’eau potable et d’électricité;  un financement pour clôturer la paroisse ainsi qu’un appui matériel, financier et moral dans les œuvres sociales. En outre, l’interlocuteur de Néron Mbungu a révélé que les apôtres se sentent abandonnés par les autorités, alors  qu’ils jouent un rôle important à travers la prière pour faire régner la paix en RD-Congo. A en croire ce serviteur de Dieu, son église est très fréquentée par différentes personnalités politiques ainsi que des pasteurs d’autres églises qui s’y rendent pour des problèmes d’ordre spirituel. «L’Eglise apostolique Jhon Marangué a besoin du soutien en finances et en matériels de la part du gouvernorat de Kinshasa. C’est ce qui justifie notre présence ce jour à l’Hôtel de ville», a conclu le porte-parole de la délégation. Pour sa part, le gouverneur a.i. de Kinshasa a rassuré ses hôtes du soutien que la ville va apporter à l’église dans la mesure de ses moyens pour lui permettre, tant soit peu, de faire face aux problèmes posés. Par ailleurs, Néron Mbungu leur a signifié que la ville de Kinshasa a toujours besoin de l’église, en tant que partenaire incontournable, dans la concrétisation de l’Opération «Kinshasa bopeto». Ainsi, il a promis, dans un premier temps, de faire à l’église un don d’un câble électrique de 300 mètres afin que l’église ait du courant électrique. Quant au problème de spoliation de la concession appartenant à celle-ci, le deuxième citoyen de la capitale RD-congolaise a dit qu’il va donner des instructions formelles au ministre provincial de l’Urbanisme pour s’occuper de ce dossier. S’agissant d’autres problèmes évoqués, Néron Mbungu a fait savoir qu’il va voir comment envisager des solutions pour que les membres de cette communauté chrétienne puissent vivre dans la quiétude. Enfin, l’autorité urbaine a confirmé sa présence à cette église de Mpasa vielle de 66 ans, à l’occasion de la manifestation qui y sera organisée incessamment en présence de son chef spirituel.Olitho KAHUNGU

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom