La Fondation probité adopte l’Opération Kin bopeto

0

La Fondation probité -FP- s’est donnée le devoir d’accompagner Gentiny Ngobila, gouverneur de la ville de Kinshasa, dans la concrétisation de l’Opération «Kin bopeto» dans la commune de Kinshasa. Chaque samedi, les membres de cette structure descendent dans les rues de ce coin de la capitale RD-congolaise pour exécuter les travaux d’assainissement. François Osodu, coordonnateur de cette ONG, informe que les maigres moyens qu’ils ont disponibilisés ne leur permettent pas de bien travailler. Raison pour laquelle, la FP lance un appel au gouverneur afin de leur venir en aide pour l’effectivité de cette vision.

Depuis le lancement de l’Opération «Kin bopeto» par le gouverneur de la ville de Kinshasa, la Fondation Probité, situé dans la commune de Kinshasa, effectue chaque samedi des travaux d’assainissement de leur commune. Les différentes opérations auxquelles se livrent les membres de cette fondation sont: le curage des caniveaux, le balayage des avenues ainsi que l’évacuation des déchets vers le point de stationnement. Jusqu’à présent, ces travaux sont effectués sur l’avenue Kabambare -entre les directions Wangata et Huileries-, ainsi que sur les avenues Kongolo et Kibati. «En tant que Kinois amoureux de notre province, nous avons toujours constaté que Kinshasa était sale. Lorsque le gouverneur a lancé cette opération, nous avons trouvé que c’était une initiative salutaire, raison pour laquelle nous nous sommes appropriés cette vision», souligne François Osodu. Il précise également que son organisation s’est appropriée cette opération initiée par le gouv’ Ngobila parce qu’elle correspond aux objectifs que la FP s’est assignés. Mais, malheureusement, sa concrétisation dans cette partie de la capitale souffre énormément de financement adéquat. «Pour mieux exécuter ces travaux, il nous faut des moyens, dans la mesure où nous devons d’abord procéder par la sensibilisation quant à la gestion des ordures ménagères», souligne-t-il. Et d’ajouter: «nous sommes entrain de travailler avec les moyens de bord. Et, présentement, nous sommes à bout de souffle. Nous invitons le gouverneur à nous fournir des moyens conséquents qui nous permettront de mieux exécuter ces travaux d’assainissement». Par ailleurs, François Osodu invite les partenaires internationaux ainsi que nationaux à leur venir en aide pour concrétiser la vision du gouverneur de la ville de Kinshasa. Selon les membres de cette organisation, la commune de Kinshasa ne vit pas suffisamment l’Opération «Kin bopeto» par rapport à d’autres communes. En entendant le soutien du premier citoyen de la ville de Kinshasa, le Fondation Probité s’est déjà lancée dans la sensibilisation des habitants de cette commune. Concrètement, dans le cadre des travaux menés par la FP, les mamans ont bénéficié d’une formation sur la fabrication de bactérol, esprit de sel et eau de javel.

Mymye MANDA

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom