La Fondation Mwimba Texas invite les autorités à s’occuper des albinos

0

Coïncidant avec la 5ème édition de la Journée internationale des albinos, la Fondation Mwimba Texas a commémoré le week-end dernier son 21ème anniversaire au Jardin botanique de Kinshasa. A cette occasion, Mwimba Texas, président de cette structure, a sensibilisé les albinos à ne pas se sous-estimer et à se rendre utiles en s’instruisant. Aux non albinos, il les invite à faciliter aux personnes vivant avec albinisme l’intégration dans la société. Par ailleurs, il a lancé un vibrant appel aux autorités RD-congolaises de venir en aide aux albinos qui sont butés à beaucoup de difficultés.

«Les personnes vivant avec l’albinisme sont exposées à plusieurs problèmes notamment: le soleil qui abime leur peau, mais aussi leur vue qui est limitée. Pour les aider à vivre longtemps, il faut les fournir des lunettes, des pommades, des parasoleils et autres», a souligné Mwimba Texas, lors de la manifestation organisée en marge de la commémoration de la 5ème édition de la Journée internationale des albinos, assimilé à son 21ème anniversaire. Et d’ajouter: «pour satisfaire tous ces besoins, je me bute à plusieurs difficultés vu que je  ne pratique plus régulièrement le catch comme avant. Raison pour laquelle, je lance un appel aux autorités de tenir compte des albinos qui sont abandonnés à leur triste sort». Il a en outre saisi cette opportunité pour sensibiliser les albinos à l’auto-prise en charge. «J’exhorte mes frères et sœurs albinos à s’instruire dans le but d’être utiles à la société. Nous ne pouvons revendiquer les postes de prise de décisions seulement si nous détenons certaines compétences. Nous voulons voir des albinos postuler lors des élections municipales, locales et urbaines qui se pointent à l’horizon», a-t-il sensibilisé tout en les exhortant à ne pas se sous-estimer parce qu’ils sont des hommes à part entière. Mwimba Texas a également invité les non albinos à faciliter l’intégration des albinos dans la société. «Je suis vraiment satisfait du résultat de notre sensibilisation, car aujourd’hui les albinos sont à moitié acceptés dans la société, mais la discrimination n’est pas complètement éradiquée. Voilà pourquoi j’invite les non albinos à nous aider à atteindre cet objectif», a-t-il demandé.Mymye MANDA

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom