Guy Loando lance la bourse «Pierre Mboyo Loando»

0

Président de la Fondation Widal, le sénateur Guy Loando Mboyo, a lancé, vendredi 08 novembre 2019, une bourse d’excellence à l’intention de meilleurs élèves finalistes de la Tshuapa.  Baptisée «Pierre Mboyo Loando» en mémoire du père de son initiateur, cette bourse a récompensé, pour sa première édition, six des meilleurs lauréats de la Tshuapa à l’Examen d’Etat. La Fondation Widal s’est engagée à supporter le cursus académique de ces boursiers. Pour son initiateur, l’objectif poursuivi par la bourse «Pierre Mboyo Loando» est simple: «encourager les meilleurs élèves de cette province».

A en croire Guy Loando, le choix porté sur le nom de son père n’est pas anodin, ni un fruit du hasard. Pierre Mboyo Loando a consacré toute sa vie à l’éducation et à la formation de l’élite du Grand Équateur. A travers cette bourse, le sénateur Guy Loando entend donc honorer la mémoire de cet homme qui s’avère être son père mais également poursuivre le combat pour lequel il s’est employé durant la majeure partie de son périple terrestre: l’éducation. Aux bénéficiaires de la première bourse «Pierre Mboyo Loando», le sénateur Guy Loando a rendu un vibrant hommage pour leur détermination doublée d’abnégation, des sacrifices récompensés à juste titre par l’obtention de la bourse «Pierre Mboyo Loando».

Emu par l’initiative, le gouverneur de la Tsuapa Pancrace Boongo a, au cours de la cérémonie, dit toute sa reconnaissance, au nom de ses administrés, à la Fondation Widal et au sénateur Loando car, selon lui, de tels actes sont une véritable bouffée d’oxygène pour sa province. Profitant de la tribune lui offerte, il a lancé un vibrant appel aux Tshuapaises et Tshuapais d’emboiter le pas du sénateur Guy Loando. «J’appelle nos sœurs et frères qui pullulent dans les institutions de venir ajouter leur pierre à l’édifice. Venez aider votre province», a plaidé Pancrace Boongo. Prenant la parole au nom des boursiers, Louison Bosalayi Kamba a promis de ne pas baisser les bras et d’honorer cette marque de confiance leur faite par la Fondation Widal. Le porte-parole des boursiers a également, au nom de ses camarades et du sien, salué le bon cœur du couple Guy et Deborah Loando, décidé à soutenir de manière inconditionnelle tous ceux qui souhaitent poursuivre leurs études. «Nous sommes dans l’obligation de réussir lors de chaque année académique. Soyez rassurés de notre désir de travailler de manière à récolter des résultats satisfaisants», a-t-il promis. ASBL à caractère social, la Fondation Widal se veut une lumière et une assistance à la communauté en vue de développer la Tshuapa. Elle résulte des données réelles de la province, des problèmes auxquels le sénateur Loando entend apporter des solutions. Elle se propose de créer des œuvres sociales et d’encadrer les enfants désœuvrés. Pour y arriver, elle s’est fixée plusieurs objectifs spécifiques, entre autres la promotion du modèle de développement pour la sécurité alimentaire, la promotion de la santé, offrir aux enfants désœuvrés un encadrement ou une éducation de qualité, la protection et la défense des droits fondamentaux des enfants et des femmes, la formation des femmes pour leur auto-prise en charge ainsi que la création et la subvention des œuvres sociales. Une démarche qui s’explique par le vœu émis par son initiateur: «participer à l’émergence de la dignité humaine de la population de Tshuapa et, par elle, celle de tous les RD-Congolais».

Dandjes LUYILA

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom