Ebola: David Gressly de l’ONU et Soce Fall de l’OMS chez Tshisekedi

0

Le Chef de l’Etat RD-congolais Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a reçu, vendredi 7 juin 2019 dans son bureau de la Cité de l’Union africaine -UA-, David Gressly, représentant spécial adjoint du Secrétaire général des Nations unies pour les opérations et l’Etat de droit. Ce dernier a été accompagné par le Dr Ibrahima Soce Fall, Directeur général assistant à l’Organisation mondiale de la santé -OMS- en charge de la lutte contre les épidémies. «Ayant été nommé tout récemment comme responsable de la riposte contre Ebola par le Secrétaire général de l’ONU, David Gressly est venu voir le Président de la République pour partager avec lui les préoccupations des Nations unies par rapport à cette maladie qui continue à faire des victimes en RD-Congo», annonce le service de presse de la Présidence de la République. Selon le même service, «au cours de leur entretien, ils ont abordé plusieurs aspects liés à Ebola à l’Est de la RD-Congo, notamment les aspects sécuritaires et humanitaires». Puis, précise-t-on, ils ont mis en exergue les différents obstacles qui se dressent face aux efforts fournis jusque là. Au sortir de l’audience, le Dr Ibrahima Soce Fall de l’OMS a fait mention de la phase toujours active, spécialement au Nord-Kivu à Butembo et Kakwa. «Au cours de notre entretien, nous avons soulevé les actions prioritaires à mener après avoir épinglé quelques obstacles. Et l’obstacle majeur reste l’accès aux populations les plus vulnérables du fait de la situation sécuritaire et la manipulation de certaines populations qui n’adhèrent pas aux opérations de la riposte», a-t-il dit, précisant qu’ils feront tout pour avoir un accès plus amélioré avec l’apport de tous pour conduire cette riposte. Pour sa part, Mr David Gressly de l’ONU s’est félicité de l’engagement sincère et de l’ouverture du Président de la République, qui reste très attentif par rapport aux opérations de riposte contre Ebola dans l’Est de la RD-Congo. Les deux experts reçus par le Chef de l’Etat RD-congolais ont promis, dans un bref délai, de s’installer dans les zones très affectées par le virus Ebola pour superviser les opérations de la riposte. C’est depuis mi- 2018 que l’épidémie à virus Ebola s’est déclarée dans l’Est de la RD-Congo. Elle était à la base du report des élections législatives nationales et provinciales dans la ville de Beni, le territoire de Beni ainsi que la ville de Butembo dans le Nord-Kivu. Les experts de l’OMS et du ministère RD-congolais de la Santé publique sont déployés sur le terrain. Le Président de la République Félix Tshisekedi a même créé une commission nationale de lutte contre cette épidémie qui persiste et tue de gens. Plus de 2000 cas ont été recensés.

Octave MUKENDI

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom