A l’Hôtel de ville de Kinshasa, Néron Mbungu reçoit les familles des victimes du banditisme urbain à Matadi Mayo

0

Jeudi 18 juillet, le vice-gouverneur de la ville de Kinshasa, Néron Mbungu Mbungu, a reçu en audience le bourgmestre de la commune de Mont-Ngafula, Olivier Saya, qui a conduit auprès de l’autorité urbaine, les deux familles victimes des actes de banditisme au quartier Matadi Mayo. En clair, le bourgmestre est venu expliquer au vice-gouverneur de la ville les circonstances dans lesquelles ces deux familles ont perdu, chacune, deux enfants à la suite des attaques perpétrées par des jeunes délinquants communément appelés à Kinshasa «Kuluna». Il s’agit de familles Michel Zinu Mbala et Jean Kabuiku, dont les enfants ont été tués avec des armes blanches, respectivement le vendredi 12 juillet et mercredi 17 juillet derniers. A en croire le bourgmestre de Mont-Ngafula, la Police a déjà mis la main sur un des présumés criminels et les enquêtes se poursuivent pour arrêter les autres fugitifs. Le vice-gouverneur Néron Mbungu s’est dit choqué par ces actes jugés «ignobles». Il a ainsi promis que l’Hôtel de ville de Kinshasa va prendre en charge les funérailles de ces quatre enfants dont les corps trainent encore à la morgue.

De leur côté, les parents des victimes ont renseigné que les kuluna font actuellement la loi dans la municipalité de Mont-Ngafula, surtout dans les coins et les versants dépourvus d’électricité. A cette occasion, ils ont invité les autorités compétentes à tout mettre en œuvre pour sécuriser la population de cette partie de la capitale exposée à des actes de banditisme de façon récurrente. La députée provinciale Nelly Nsasa, élue de Mont-Ngafula, ainsi que le Questeur de l’Assemblée provinciale de Kinshasa, Papy Epiana, ont été aussi présents à cette entrevue.OK

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom