Mbusa: son soutien total à Tshisekedi

0

Antipas Mbusa Nyamuisi va accompagner le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi dans la reconstruction du pays. Après sept années d’exil, le leader du Rassemblement Congolais pour la Démocratie Kisangani Mouvement libéré-RCD/KML décide d’apporter sa contribution pour bâtir un nouveau Congo. Il a dévoilé sa nouvelle vision politique dans son fief de Beni. Un choix opéré en toute liberté.

Quelques jours seulement après son retour au pays et ayant pris congé de son ancienne plate-forme politique Lamuka, Antipas Mbusa Nyamwisi opte pour un  soutien  total au Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo. Il l’a réaffirmé lors d’un meeting lundi dans la ville de Beni devant sa base. «Mon frère, le Président Félix Tshisekedi m’a tendu la main  et je ne devrais pas refuser d’aider mon peuple. Il m’a appelé et m’a demandé qu’on travaille ensemble parce qu’il a estimé que je comprends bien les problèmes de la RD-Congo, plus particulièrement ici chez nous. Je ne pouvais pas refuser. Si j’ai voulu me faire important, c’est pour  vous mes frères». C’est l’essentiel du message que le président national du RCD/KML a adressé à la population dans le cadre de sa nouvelle vision politique. Parlant de l’épidémie à virus Ebola qui sévit actuellement dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri,  et qui a causé déjà plusieurs morts, Mbusa Nyamwisi a lancé un vibrant appel au respect des exigences sanitaires recommandées. Il a rappelé aux RD-congolais de ce coin du pays qu’il s’agit d’une maladie très dangereuse qui extermine les populations avant de rassurer que les autorités compétentes vont s’impliquer  pour canaliser et répondre à leurs préoccupations. Il a invité les jeunes à ne pas se laisser manipulés  en s’attaquant  aux agents de santé ainsi qu’à leurs véhicules dans la riposte d’Ebola. Face aux défis à relever par cette situation, Mbusa a fait savoir que Beni et Butembo devront être déclarés comme des «sites sinistrés». Aussi, a-t-il poursuivi,  une mesure spéciale devra être prise pour ces zones.

José BABIA    

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom