Kabila parle, il renforce la coalition

0

Joseph Kabila Kabange tient à la solidification de la coalition entre sa famille politique, le Front commun pour le Congo -FCC- et celle de son allié Félix Antoine Tshisekedi, Cap pour le changement -CACH. Le Président honoraire a marqué sa présence, jeudi 28 novembre 2019, à la retraite politique du FCC, organisée à Kisantu au Kongo central. À ces assises, il a parlé… à ses troupes, pour la première fois depuis l’existence de l’alliance. Kabila a surtout été porteur d’un message appelant au renforcement de la coalition FCC-CACH. L’Autorité morale du FCC a en outre invité les différents élus de sa sensibilité politique à œuvrer pour l’intérêt supérieur de leurs bases respectives, par ricochet, du peuple RD-congolais.

Plus de dix mois après la passation civilisée du pouvoir avec son successeur, Félix Antoine Tshisekedi, Joseph Kabila Kabange s’est finalement prononcé au sujet de la coalition au sommet de la République. À Kikonka, à moins de 5 km de Kisantu, dans la province du Kongo central, où s’est tenue la première retraite politique du FCC, Joseph Kabila a exhorté ses poulains sur la nécessité de renforcer et de consolider l’alliance scellée entre sa famille politique et le Cap pour le changement-CACH. Et ce, conformément à l’esprit des principes régissant cette coalition. Avant lui, Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe, deux autres piliers de l’alliance, avaient abondé dans le même sens.

L’Autorité morale du FCC a insisté pour que les députés et sénateurs, élus sur les différentes listes de la plate-forme, puissent travailler pour l’intérêt et le bien-être de leurs bases respectives en particulier et la population RD-congolaise en général. Il ressort du communiqué final de ces travaux qu’après des échanges francs et constructifs, des recommandations pertinentes viennent adoptées par les participants. Et cela en rapport avec notamment, l’organisation et le fonctionnement ainsi que les référents idéologiques et programmatiques du FCC. Les questions relatives au fonctionnement des institutions issues des élections et de la coalition FCC-CACH ainsi qu’aux préoccupations sociales et sécuritaires diverses de la population. D’autres recommandations pertinentes y relatives ainsi qu’une motion des participants ont été adoptées et seront rendues publiques solennellement devant l’autorité morale vendredi.

Ayant pris part à cette retraite, les membres de la conférence des présidents des et regroupements politiques des forces sociales ainsi que d’autres hauts cadres du FCC et membres des institutions politiques du pays ont adressé toute leur gratitude en renouvelant leur totale loyauté à leur autorité morale, le Président de la République honoraire, Joseph Kabila Kabange. Et non seulement pour l’initiative de l’organisation de cette première retraite mais également pour le soutien appuyé qu’il a manifesté à leur égard.

Il sied rappeler que les sociétaires du FCC en retraite politique réfléchissent sur les stratégies en vue de répondre efficacement aux attentes de leur autorité morale et faire face aux différentes problématiques. Il s’agit entre autres de l’évaluation  du processus électoral, le meilleur fonctionnement du FCC ainsi que le partenariat entre les deux forces politiques à savoir, le FCC et le CACH.

KISUNGU KAS

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom