Face à l’insécurité grandissante au pays, Katumbi et Cies mettent la pression sur Fatshi

0

Ensemble pour le changement de Moïse Katumbi se dit préoccupé par la situation qui prévaut actuellement au pays. Dans un communiqué final publié à l’issue d’une rencontre de ses hauts cadres à Lubumbashi, ce regroupement politique exige des institutions de la République le respect absolu des lois. Il invite ainsi les décideurs à prendre leurs responsabilités en réalisant les réformes et en mettant en œuvre les politiques publiques  nécessaires au fonctionnement efficace de l’Etat et à la résolution rapide des problèmes. Ensemble pour le changement a invité ses parlementaires à prendre, dès la prochaine rentrée, des initiatives requises pour mettre un terme à la corruption, à la fraude, à l’affairisme, au trafic d’influence et aux tracasseries administratives qui ont élu domicile dans le pays. Moïse Katumbi et ses pairs ont également exprimé leurs inquiétudes en rapport avec la généralisation de l’insécurité et du crime organisé à travers le pays; la persistance des groupes armés au Nord-Kivu, Sud-Kivu et en Ituri ainsi que les tueries récurrentes et en toute impunité des populations de ces provinces par lesdits groupes. La persistance de la maladie à virus Ebola dans cette partie du pays a été aussi évoquée. Ce regroupement qui se veut la sentinelle de la république invite le peuple à rester mobilisé dans le combat contre les antivaleurs, à faire barrage à toute velléité de changement de la Constitution et à lutter sans relâche pour l’unité nationale, la démocratie, la bonne gouvernance et l’instauration d’un Etat de droit en RD Congo.

J.B

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom