Bialosuka: nouveau plébiscite populaire au Camp Luka

0

Jonathan Bialosuka Wata, le leader de l’Alliance pour la bonne gouvernance -ABG-, parti politique membre de l’AAB, a arrêté le temps au Camp Luka, samedi 10 août 2019. Un accueil à la taille d’une super star mondiale lui y a été réservé par les habitants, chantant en son honneur. Pour honorer davantage leur leader, noyé dans une marrée humaine, ils l’ont retiré de sa limousine pour le porter sur le «tshipoyi» et le conduire au lieu du meeting.

Dans une flopée d’ovations accompagnées des mélopées fétiches du Kwango profond, ça a été une procession royale. Devant une foule compacte, Jonathan Bialusuka n’a pas manqué d’exhiber quelques pas de danse au rythme de ces mélopées avant de livrer son message.  Au Camp Luka, ce bidonville de Kinshasa majoritairement habité par les Yaka du Kwango, Bialosuka, reconnaissant, a remercié les habitants pour le soutien massif apporté à son parti, l’ABG, aux élections du 30 décembre 2018. A la même occasion, l’élu de la Tshangu a présenté la moisson récoltée au terme du rendez-vous électoral.  Au-delà des remerciements, Jonathan Bialosuka Wata a rappelé à sa base du Camp Luka que l’ABG est un parti des indigents, des exclus, des marginalisés, des sans voix, des sans appui. Les habitants de ce quartier étant considérés comme des laissés-pour-compte, Bialosuka s’est dirigé vers eux, au travers de son parti politique, avec un projet de société adapté à leurs aspirations et à même de poser les bases d’un lendemain meilleur. Cette vision de l’ABG a vite été adoptée par les habitants de différents coins de la RD-Congo, notamment ceux du Camp Luka. Créé moins d’une année avant les joutes électorales, l’ABG, dès sa première participation aux élections, a raflé 11 sièges dont 3 députés nationaux, 7 députés provinciaux, et 1 sénateur. Une moisson sans doute modeste mais abondante pour un jeune parti. «Nous étions comme des orphelins endormis tétant aux mamelles des étrangères. Comme nous avons ouvert les yeux et trouvé notre mère, nous allons démontrer que Camp Luka n’est plus un vivier électoral où tout politique viendrait juste puiser des voix et disparaître, nous laissant sans eau potable ni électricité», a dit Bialosuka pour éveiller les consciences de ses concitoyens de Camp Luka, non sans présenter les élus ABG à la foule. Il s’agit notamment des députés provinciaux Philippe Isangu et Régine Kingunza ainsi que du sénateur Patience Aimé Mangiadi.

Au Camp Luka, Jonathan Bialosuka s’est rendu une semaine après le passage de Martin Fayulu, qui s’est adressé aux habitants de ce quartier le dimanche 4 août dernier. La démonstration des forces de Bialosuka dans ce quartier populaire de Kinshasa, est perçue telle une réponse du berger à la bergère. Aussi, cela a produit les effets d’un nouveau plébiscite populaire pour l’ABG et son initiateur, Jonathan Bialosuka, au Camp Luka après celui des élections du 30 décembre 2018.

Laurent OMBA

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom