Tshisekedi à la rescousse des déplacés de l’Ituri

0

Le Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo vient de réaliser sa promesse d’aide humanitaire aux déplacés internes de la province de l’Ituri. Et ce, après la visite des quelques camps de ces déplacés et après s’être enquéri de la situation. Il avait décidé de décaisser une aide humanitaire d’USD 850 000, dont la gestion directe sera assurée par Caritas Congo Bunia, en partenariat avec le gouvernement provincial.

Selon les statistiques disponibles, le regain de violence dans la province de l’Ituri a entraîné une vague de centaine de milliers des déplacés. Aujourd’hui, la province compte plus de 60 camps de déplacés internes ayant fui les combats et autres exactions perpétrées par des assaillants. A ce jour, la situation humanitaire reste implosive dans ces camps à cause, d’une part, de la maladie à virus Ebola et, d’autre part, de manque des produits vivriers, étant entendu que les populations, en fuite, ont abandonné leurs champs aux assaillants.  En sa qualité de garant de la nation et de la sécurité nationale, après avoir visité quelques camps des déplacés où il s’est fait une idée précise, le Chef de l’Etat Tshisekedi avait décidé de débloquer une aide humanitaire d’USD 850.000 dont la gestion directe devait être  assurée par Caritas Congo Bunia, en partenariat avec le gouvernement provincial.  Chose faite, depuis mercredi 3 juillet, devant le directeur de Cabinet adjoint du Chef de l’Etat chargé des Questions humanitaires et environnementales, Olivier Mondonge, le gouvernement provincial de l’Ituri  et Caritas Bunia ont signé un protocole d’accord de gestion de ce fonds.

On signale que l’abbé Alfred Buja qui a reçu le chèque des mains du gouverneur Jean Bamanisa, a pris l’engagement de gérer rationnellement cette aide humanitaire et d’en rendre compte à qui de droit. En suivant le plan de décaissement, la première tranche de cette aide devra servir à l’aménagement d’abris, l’achat des matériels de première nécessité ainsi que les soins de santé.

Lors de son séjour à Bunia, le Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi avait également promis de pacifier cette partie du pays et de relancer la Société minière de Kilomoto -SOKIMO- pour donner du travail aux jeunes. 

Octave MUKENDI

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom