Trump motive les entreprises américaines à investir en RD-Congo

0

«Etablir un partenariat économique entre nos deux pays, les Etats-Unis et la RD-Congo, est une priorité pour l’administration Trump et l’administration Tshisekedi», a souligné l’ambassadeur des Etats-Unis en RD-Congo, Mike Hammer, lors d’un échange économique d’une heure et demi, initié par les structures Breakfast connexion et Easy commerce, le 27 mars 2019 en la salle Salonga de l’Hôtel Memling, dans la commune de la Gombe. Organisé sous le thème principal: «Echange RD-Congo-USA, quelles en sont les implications?», cet évènement est, selon les différents orateurs, si important parce qu’il fait partie d’une vision beaucoup plus large visant à accroitre les liens commerciaux entre la RD-Congo et les Etats-Unis. Pour le diplomate américain Mike Hammer, les deux pays ont cependant beaucoup de travail à faire. «Bien que les Etats-Unis soient le premier exportateur mondial, moins de 1% du total de ses exportations était consacré aux pays d’Afrique l’an dernier, soit moins qu’à l’égard de toute autre région du monde», a-t-il expliqué, démontrant que les statistiques de commerce entre la RD-Congo et les Etats-Unis ne sont malheureusement pas bonnes. «Le volume du commerce entre les Etats-Unis et la RD-Congo est faible et doit être amélioré. Quelle en est la raison? Demanderiez-vous quel est le problème?», s’est interrogé l’ambassadeur Mike Hammer. Pour lui, la corruption, l’insécurité et le mauvais climat des affaires font partie des obstacles qui découragent les sociétés américaines à investir en RD-Congo. Malgré ces fléaux, les Américains se disent encouragés par l’engagement du Président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo à lutter contre la corruption et à améliorer le climat des affaires. Ce qui pousse le Président américain Donald Trump à motiver les entreprises de son pays à investir en RD-Congo. «A travers notre ambassade, mon gouvernement va travailler avec le nouveau pouvoir RD-congolais pour affronter ces défis», a rassuré Mike Hammer, rappelant qu’un climat des affaires meilleur permettra d’accroitre le commerce entre Kinshasa et Washington.

Biens et services américains aideront l’économie RD-congolaise à se développer et à se diversifier

Les entreprises américaines fournissent, a-t-il expliqué, les produits et les services de la plus haute qualité qui soit à l’échelle mondiale. Spécifiquement, a-t-il renchéri, l’Amérique est un leader mondial dans les secteurs de l’agriculture, des énergies renouvelables, de la gestion des déchets et les infrastructures. Pour Mike Hammer, les biens et services américains de ces secteurs aideront l’économie RD-congolaise à se développer et à se diversifier. «Ils vont créer de l’emploi et rendre l’économie beaucoup plus productive», a-t-il encore rassuré. Raison pour laquelle le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi effectuera un voyage à Washington aux Etats-Unis la semaine prochaine. Selon le diplomate américain à Kinshasa, cette visite du Chef de l’Etat RD-congolais au pays de l’Oncle Sam offrira l’occasion d’examiner plus en détail, avec les autorités américaines, l’intérêt commun de ces deux pays à lutter contre la corruption, à respecter les droits de l’homme, à améliorer les services de santé et de l’éducation pour le peuple RD-congolais, à améliorer la sécurité et à créer plus d’emplois pour les RD-Congolais en attirant plus d’investisseurs américains. «Sa visite à Washington renforcera notre partenariat basé sur des valeurs et des intérêts partagés. Les Etats-Unis se réjouissent de travailler avec le Président Tshisekedi pour réaliser le vrai potentiel de la RD-Congo et produire des résultats pour le peuple RD-congolais», s’est réjoui l’ambassadeur Mike Hammer, signalant que son pays est tout à fait résolu à soutenir la vision d’avenir du Chef de l’Etat RD-congolais et ses efforts visant à améliorer la vie des RD-Congolais. Ce sera le premier voyage du Président Tshisekedi en dehors du continent africain depuis son investiture.

Décaissement de USD 60 milliards pour soutenir les investissements en RD-Congo et ailleurs

Pour Mike Hammer, les Etats-Unis sont déterminés à demeurer, à long terme, un partenaire solide et stable pour le développement économique de la RD-Congo. «Washington a conçu de nouveaux programmes et de nouvelles politiques pour approfondir notre partenariat économique», a-t-il révélé. Le diplomate américain a indiqué que le Congrès américain a récemment voté la loi «Build Act» permettant le décaissement de USD 60 milliards pour soutenir les investissements en RD-Congo et ailleurs dans le monde. «L’USAID est en train de réorienter la  manière dont elle fournit de l’assistance et se focalise sur le soutien en faveur de nos partenaires, y compris la RD-Congo, engagés sur le chemin menant à l’autosuffisance», a signifié Mike Hammer. Cette approche se concentre sur la capacité de la RD-Congo à pouvoir résoudre ses propres défis de développement sans avoir besoin d’assistance extérieure. «Le commerce peut aider la RD-Congo à passer d’une économie basée sur l’aide ou axée sur la subsistance à une économie fondée sur le commerce. Une économie basée sur le commerce et beaucoup plus prospère peut fournir au gouvernement les ressources pour faire progresser les priorités sociales principales du Président Tshisekedi pour le développement, comprenant notamment l’amélioration des soins de santé et de l’éducation», a conclu l’ambassadeur américain Hammer.

Christian BUTSILA         

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom