Polémique autour du doctorat de Matata: La Dynamique de jeunes nationalistes crie à la manipulation politicienne

0
28

Jamais l’obtention d’un diplôme de doctorat n’a suscité autant de réaction que celle de l’ancien Premier ministre, Matata Ponyo Mapon, à l’Université protestante au Congo -UPC-, devant un jury composé d’éminents professeurs. La démission du Professeur Mabi Mulumba de la tête de l’école doctoral de l’UPC n’a fait qu’apporter davantage d’eau au moulin des détracteurs du candidat, désormais docteur en Sciences économiques, Matata Ponyo. Voilà qui révolte la Dynamique des jeunes nationalistes, une plateforme rassemblant des mouvements et autres associations des jeunes RD-congolais.

Dans une déclaration faite le lundi 19 février 2018, ces jeunes, par la bouche de leur coordonnateur, Jean Noël Mubenga, décrient une manipulation politicienne, dont le but, selon eux, est de salir et déstabiliser la personnalité de Matata.

Du fait que le débat sur ce doctorat tourne autour de la forme, la Dynamique des jeunes nationalistes a fait remarqué le respect de la procédure en la matière: «Après qu’il -ndlr: Matata- ait suivi un processus normal avec droiture et rigueur, il a défendu sa thèse dans la troisième année de son inscription à l’école doctorale conformément à l’article 25 du chapitre IX page 180 du vade-mecum sur les études de troisième cycle relatif à la durée des études», souligne la déclaration. Pour la Dynamique, «le Dr Matata a respecté sans reproche la procédure exigée par l’école doctorale et ceci contre toute fausse accusation et divulgation de mauvaises information à travers les médias et les réseaux sociaux afin de le discréditer volontairement». Et la dynamique de taper: «cependant, malgré la transparence et la lumière apportées à cette soutenance, certains politiciens animés de jalousie, de haine et d’un souci positionnement politico-pouvoir s’autorisent à s’acharner sur la personnalité du Dr Matata Ponyo, alors que la lettre numéro du recteur a clarifié la situation contre toute mauvaise interprétation». Jean Noël Mubenga et ses collaborateurs invitent les acteurs de cette campagne à revenir à la raison en pratiquant une culture d’accompagnement et d’appui pour l’avancement de la société RD-congolaise.

Christian BUTSILA

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom